Aloe Vera, une plante pour tous les combats

Aloe Vera pour les écorchures et coupures – Mon Aloe Vera

Si je dis  »Aloe vera », vous allez tout de suite penser à la plante à utiliser en cas de brûlure. Pourtant saviez-vous qu’on peut l’utiliser de bien d’autres façons ?

Cette plante médicinale est cultivée depuis l’Antiquité. Sa réputation n’est plus à faire. Elle a de multiples vertus mais je vais vous parler d’un bienfait un peu méconnu. Qui a déjà pensé à appliquer de l’Aloe Vera directement sur la blessure ouverte et sanguinolante ? Pourtant le gel agit comme un désinfectant et un cicatrisant, le tout 100% naturel.

Un jour un de mes fils s’est écorché le gros orteil contre une roche. Il était en sang, la peau en partie arrachée… Ce n’était pas beau à voir. J’ai appliqué un morceau d’Aloe Vera avec le gel directement sur la blessure . J’ai mis un pansement sur le morceau d’Aloe Vera pour que le gel pénètre au maximum dans la blessure. J’ai renouvelé l’opération matin et soir pendant 2 / 3 jours. Et la blessure à l’orteil n’était plus qu’un mauvais souvenir. La peau a repoussé, la cicatrisation a été très très rapide.

aloe vera plante

Dans mon armoire à pharmacie, je n’ai aucun produit  »médicamenteux » désinfectant ou autre. À la place, j’ai un gros plan d’Aloe Vera qui égaye la maison. Je le bichonne car je l’utilise souvent. Dès qu’il fait des rejets (nouveaux petits plans), je les mets dans d’autres pots. On est de grands consommateurs d’Aloe Vera …

ZEN TOTEM – Santé et beauté au naturel Fanny Par courriel: Fanny
MAIS…. CE N’EST PAS TOUT

L’aloe vera, la plante aux multiples vertus

Non seulement, elle stimule les défenses immunitaires, cicatrise mais elle agit également comme un antibiotique et un anti-inflammatoire. L’aloe vera favorise l’élimination des toxines et soulage les crampes d’estomac et les maux gastriques. De plus, cette plante remarquable est recommandée aux diabétiques, et aux personnes souffrant d’allergies, de constipation, de problèmes cardiaques…

Bref, l’aloe vera est une vraie pharmacie miniature : elle produit de très nombreux composants actifs, dont des minéraux, des enzymes, des vitamines et des mucopolysaccharides, comme on le verra.

aloe vera vertus

L’aloe vera, fontaine de jouvence des Mayas

Il existe 300 espèces d’aloès. La plus utilisée est bien sûr l’aloe vera en raison de ses bienfaits et surtout de sa facilité d’exploitation. Originaire d’Afrique du Sud, l’aloe vera est cultivée partout dans le monde notamment en Espagne, au Mexique mais aussi dans le sud des États-unis.

Les feuilles sont plutôt étroites, longues et dentées. Du centre s’élève une inflorescence avec de nombreuses fleurs jaunes en forme de tube. Au bout de quatre à cinq ans, la plante, de la famille des liliacées, atteint environ un mètre : on peut commencer à prélever ses feuilles pour la fabrication de remèdes ou de cosmétiques.

Les précurseurs de la médecine actuelle tels que Pline l’Ancien, Aristote ou encore Hippocrate avaient déjà découvert les qualités multiples de cette plante. Ils l’utilisaient surtout pour :

  • améliorer la coagulation du sang,
  • aider les intestins capricieux,
  • apaiser les ulcères,
  • soigner les coups et blessures,
  • ainsi que pour ses bienfaits pour la peau: tant pour la soigner que pour l’embellir.

D’ailleurs, Cléopâtre ne se privait pas des propriétés exceptionnelles de cette plante pour parfaire sa légendaire beauté !

  • Les Maya appelaient cette plante « la fontaine de jouvence» et la « source de jeunesse ».
  • La feuille d’aloe Vera contient plus de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants, ainsi que 20 minéraux, 18 acides aminés et 12 vitamines.

L’aloe vera ne présente aucune toxicité, aucune contre-indication à d’autres médications, même s’il est nécessaire de demander l’avis de son médecin dans le cadre d’une médication spécifique. L’aloe vera fait partie des produits appelés « adaptogènes ».

Les vertus de l’aloe vera pour le corps

Par ailleurs, grâce à ses propriétés cicatrisantes, certains Indiens natifs utilisaient même du gel d’aloe directement sur les plaies ouvertes, sans les suturer au préalable. Cela permettait une excellente cicatrisation qui, de plus, laissait beaucoup moins de traces que les points de suture.

  • L’aloe facilite la régénération cellulaireet une bonne hydratation de la peau.
  • Le jus d’aloe vera ou le gel peuvent être appliqués en cas de blessures dues au sport, et sont aussi efficaces en tant que complément thérapeutique.

Cette plante est ainsi conseillée en cas de prurit, d’eczéma, de petites coupures, d’irritations, de boutons de fièvre, de piqûres d´insecte, de pellicules, de cheveux abîmés, de chute de cheveux, d’acné, de cellulite…

Au quotidien, l’aloe vera permet d’apporter souplesse et douceur aux peaux abîmées ou sèches.

L’aloe vera et l’intestin

La pulpe d’aloé (mucilage ou feuille interne) contient des mucopolysaccharides (surtout le glucomannane et l’acemannane) qui ont des vertus favorisant la stimulation des défenses naturelles et le bien-être intestinal.

Les mucopolysaccharides de la pulpe « créent un film visceux » primordial pour la perméabilité et la structure des intestins, qui comme un pansement, constitue une protection et améliore le bon fonctionnement gastrique, notamment en cas de forte acidité. Ils stimulent l’activité de la flore intestinale et sa croissance et aident donc à renforcer la barrière intestinale contre les agents pathogènes, autrement dit les sources de maladies.

Les mucopolysaccharides favorisent également la cicatrisation des poils gastriques et aident en absorbant une grande quantité d’eau au sein de leur structure. Les aliments consommés sont donc transformés en masses hydratées, ce qui améliore le péristaltisme intestinal et l’élimination. Bref, l’aloé et les intestins c’est une vraie histoire d’amour…

L’aloe vera a-t-il des effets secondaires ?

On ne lui connaît pas d’effet secondaire et il peut donc être pris sans risque.

Tout au plus a-t-on signalé quelques cas d’allergies à l’utilisation du gel. D’autre part, certaines personnes allergiques à l’oignon et à l’ail, le seraient aussi parfois à l’aloe vera.

L’aloe vera est très actif et pénètre rapidement la peau, et donc il peut parfois faire rougir l’épiderme, sans gravité.

aloe vera

Pour les cheveux et la peau

L’aloe vera est très hydratant et a des vertus anti-âge. De par ses fonctions régénératrices, hydratantes et revitalisantes, l’aloe vera lutte activement contre le vieillissement cutané, mais aussi contre les brûlures. L’aloe vera regorge de vitamines, principalement les vitamines A, E ainsi que celles du groupe B. Cette plante magique est aussi dotée de sels minéraux indispensables : phosphore, potassium, calcium, chlore, fer, zinc…

Pour profiter de tous ces bienfaits après la douche, appliquer un lait Corps nourrissant à l’Aloe Vera pour une peau hydratée, souple et douce. Parallèlement, chaque soir au moment de vous démaquillez, utilisez une eau micellaire démaquillante à l’aloe vera et à l’eau florale de bleuet, elle viendra à bout des corps gras et des impuretés de la peau et laissera une impression de fraîcheur sans pareil.

Pour les soins capillaires, l’aloe vera permet d’assainir les racines, de réparer les pointes fourchues, de fortifier le cuir chevelu, et de faciliter le démêlage. On trouve beaucoup sur le marché des shampoings à base d’aloe vera, destinés au cuir chevelu irrité.

Le démêlage est plus facile, les cheveux sont plus volumineux, brillants et souples. Certaines recherches ont aussi permis de prouver que l’aloe vera peut prévenir la chute définitive des cheveux en s’attaquant aux causes majeures de la calvitie.

L’aloe vera dans tous ses états

L’aloe vera est présent dans nombre de produits : dentifrices, savons, déodorants, bains-douches, shampoings, crèmes pour les mains, le corps et le visage, baumes pour les lèvres…

À l’achat, préférez toujours un produit d’origine Bio portant le certificat IASC et contenant un pourcentage élevé d’aloe vera : il sera plus efficace. Vérifiez également son conditionnement qui doit permettre une conservation parfaite des propriétés du produit.

Le jus d’aloe vera est recommandé pour faciliter la circulation sanguine, la digestion, la régulation du taux de sucre sanguin. Il aide un peu pour perdre du poids, en accélérant le métabolisme (mais pas de miracle à attendre). Ce jus vous permet de bénéficier des très nombreux nutriments contenus dans les feuilles d’aloe vera.

Le gel d’aloe est la forme la plus pratique pour les applications mais également pour consommer tel quel à la cuillère ou encore mélangé à du miel. Le gel d’aloe vera contient plus de phyto-éléments que le jus d’aloès. En plus de ses qualités cathartiques, le gel d’aloès contient des anthroglucosides qui nettoie l’organisme des toxines, notamment les résidus qui adhérent aux parois de l’intestin.

Le gel d’aloe vera est recommandé contre les laryngites et les maux de gorge, notamment en gargarisme. Contre le mal de gorge, conservez votre aloe vera au réfrigérateur.

aloé vera

Les enzymes en font un formidable régulateur des fonctions digestives et intestinales… Le gel d’aloe est bénéfique à la flore bactérienne intestinale, et donc est indiqué en cas d’ulcère, de brûlures d’estomac liées à des conditions hormonales ou de gastro-entérite.

  • Le gel d’aloe vera est utile contre la diarrhée due à la gastro-entérite, la grippe ou la tourista. Le gel d’aloe vera buvable est un bactéricide.
  • C’est un puissant antiseptique intestinal, recommandé en cas de constipation opiniâtre et de congestion du foie. En stabilisant la flore intestinale perturbée, il soulage les problèmes de flatulences, rééquilibre les problèmes digestifs en douceur (gastrites, oesophagites, ulcères, côlons irritables…) :

Enfin, une dose régulière de gel d’aloe vera peut nettement soulager comme thérapie auxiliaire contre la diverticulite, la colite, la maladie de Crohn, et les coliques.

Ne pas consommer le gel d’aloe vera directement extrait de la plante sans savoir quel a été le procédé d’extraction. Non filtré, il sécrète en effet une substance jaunâtre un peu toxique qu’il faut épurer  pour obtenir un gel qui ne vous déclenchera pas de coliques.

Aloe vera et traitement médical

L’usage d’aloe vera sous toutes ses formes ne remplace en aucun cas un traitement médical. Si vous êtes sous traitement, il est impératif de consulter votre médecin avant de coupler vos médicaments avec de l’aloe vera.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site de Francesca  :  https://medecinehistorique.wordpress.com/

 

 

Un commentaire sur « Aloe Vera, une plante pour tous les combats »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s