La guérison de notre relation avec nos parents

 

Pour former un couple vraiment spirituel, inspiré et dynamisé constamment par la Présence Divine qui nous habite et nous guide, nous avons besoin de nous libérer des blessures qui sont en nous en lien avec les difficultés que nous avons vécues avec nos parents.

Pourquoi ? Parce que tout ce que nous ressentons comme émotion négative en lien avec notre père ou notre mère, se projette aussi dans notre couple et dans l’ensemble de nos relations également, avec les hommes et les femmes que nous rencontrons, parfois aussi, avec nos enfants, si nous en avons un jour.

La majeure partie du temps, c’est inconscient, nous avons oublié une grande partie de nos difficultés lors de notre enfance ou de notre adolescence dans notre famille et nous pensons que nous pouvons maintenant créer une vie de couple sans lien direct avec nos expériences passées. Mais tout ce qui se trouve dans notre inconscient, dans la partie refoulée, étouffée et non guérie de notre être, se trouve à aimanter diverses relations et en vient à aimanter de nouvelles situations de vie qui sont le reflet direct ou indirect de ce que nous avons vécu dans notre famille.

pere

Certaines personnes ont connu davantage de situations difficiles avec leur mère, d’autres, avec leur père, et certaines personnes avec leurs deux parents. Chacune de ces situations qui a été difficile à certains niveaux, qui a provoqué en nous de la frustration, de la colère, de la tristesse, parfois même, de la rage ou de la dépression, aimantera des situations similaires pour notre couple.

Par exemple, un jeune garçon qui s’est senti mal aimé par sa mère, pourra aimanter une femme, une conjointe qui l’aimera mal également. Une jeune fille qui s’est sentie peu intéressante pour son père et qui a eu peu de communication avec lui, pourra aimanter un homme, un conjoint qui s’intéressera peu à elle et qui communiquera peu avec elle.

Prenez le temps de vous souvenir de ce que vous avez le sentiment de reprocher à vos parents…. et observez ensuite comment ces situations se reproduisent parfois dans votre couple ou dans certaines relations de votre vie.

En fait, ce phénomène se produit naturellement parce que la pensée crée, la pensée consciente ou inconsciente. Ainsi, ce qui se trouve dans notre champ mental, dans notre pensée, dans la partie consciente ou inconsciente, aimante des situations, des opportunités, des rencontres, des relations… Par conséquent, tout ce qui n’a pas été conscientisé, bien observé et guéri dans nos histoires de famille, et tout spécialement avec nos parents, se reproduira à divers niveaux dans notre vie de couple ou dans d’autres relations de notre vie.

Quand nos pensées et nos émotions sont guéries, remplies d’Amour, et que la Compréhension et le Pardon sont parfaitement présents en nous, il n’y a plus aucune souffrance, aucune négativité, aucune accusation, frustration, douleur intérieure, en pensant à nos parents, et par conséquent, toute l’énergie masculine ou féminine générée dans notre famille et transposée ensuite dans notre couple, est purifiée et attire uniquement des relations imprégnées d’Amour, de Respect, de Tendresse, de Bonheur !

En fait, c’est une situation bien difficile pour de nombreux adultes, de prendre conscience de ce fonctionnement énergétique naturel, au niveau des relations humaines, et d’accepter que nous avons des prises de conscience importantes à faire envers nos deux parents, qu’ils soient vivants ou désincarnés (décédés).

Certaines personnes qui ne parlent plus depuis des mois ou des années à leur père ou leur mère, à cause de conflits du passé, de blessures, d’accusations de toutes sortes… peuvent trouver très difficile de vivre ce processus de guérison intérieure et de pardon de leur père et/ou de leur mère.

mere

Il est utile de réaliser qu’en maintenant à l’intérieur de soi une charge de colère, d’accusation, de ressentiment, face à l’un de ses parents, ou face à ses deux parents, on ne fait pas que pénaliser le ou les parents, mais soi-même en tout premier lieu, car toute charge de colère que nous portons et que nous dirigeons vers un ou plusieurs êtres, est en premier lieu une charge émotionnelle négative, maladive, qui se trouve dans notre propre structure d’énergie, dans notre âme, et cela provoquera à court, moyen ou long terme, une baisse d’énergie, une dévitalisation, un affaiblissement, de la fatigue, de la maladie, et possiblement aussi, si la situation n’est jamais réglée, la mort du corps.

C’est donc en premier lieu pour nous-mêmes que nous avons besoin de faire la Paix avec nos parents ou avec l’un des deux parents, si le conflit est uniquement avec l’un des deux. Parfois, la situation a été assez difficile avec un des deux parents, et plus aisée avec l’autre parent, mais quand même non idéale avec ce parent. Alors il y a un travail de guérison, de pardon, de libération qui est à vivre avec le parent dont on se sent le plus proche, toutefois ce processus de guérison sera plus facile et plus bref que celui que nous avons à vivre avec l’autre parent avec lequel nous avons plus de blessures intérieures et pour lequel nous avons davantage de reproches ou d’accusations.

Il est intéressant aussi de remarquer que nos parents se sont conduits avec nous d’une façon qui correspond aux blessures qu’ils avaient déjà en eux, à cause de la relation avec leurs propres parents, eux aussi déjà blessés de la relation avec leurs propres parents également blessés. Vous voyez la séquence sans fin !

Tant que des adultes n’entreprennent pas le processus de Thérapie Divine pour se guérir en profondeur de toutes leurs blessures, aussitôt qu’ils ont des enfants, ils perpétuent la chaîne des blessures, en reproduisant avec leurs enfants, une partie de ce qu’ils ont eux-mêmes vécu. Et à leur tour, leurs enfants, une fois grands, reproduiront aussi ce schéma de blessures, de conflits, de souffrances, s’ils ne font pas non plus de Thérapie Divine, et ils transmettront à leurs enfants leurs blessures, dans de nouvelles relations en manque d’Amour et d’Intelligence Divine.

3 Francesca et grand mère

Un adulte qui accepte le parcours de Thérapie Divine vient couper cette longue chaîne souvent multimillénaire ou la souffrance et les blessures, la vengeance et les accusations, ont été le lot quotidien des familles, des parents et des enfants.

L’Amour Divin est l’agent guérisseur le plus puissant pour transformer toutes les relations. Il nous apprend que tout ce que nous reprochons aux autres, est en fait ce que nous nous reprochons profondément à nous-mêmes. Leur pardonner, c’est nous pardonner. Ou à l’inverse, nous pardonner nos manques d’Amour, c’est les pardonner aux autres.

Extrait des Carnets de Solari Harmonia

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site :  https://medecinehistorique.wordpress.com/

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s