Porter le flambeau de la Lumière guérisseuse

[Extrait…]

Votre corps est un instrument vraiment divin.

Sentez un respect approprié pour votre corps, et quand vous connectez l’âme avec le corps, d’autres possibilités de guérison apparaîtront. Il est vrai qu’il faut nourrir le corps sur le plan physique, et il peut être sage d’accepter un traitement de la médecine conventionnelle pour guérir le corps, mais il y a un niveau plus profond pour traiter la douleur ou le problème.

aubeLa première étape est d’accepter le corps comme une expression de votre âme. Et puis, vous devez être ouvert à vous-même et attendre le message que votre corps essaie de vous transmettre. Mais parce que vous avez pris l’habitude de penser beaucoup, vous aimeriez que la réponse à la cause d’un problème vienne à vous verbalement, par l’esprit, mais le processus de découverte de la véritable nature d’une maladie est plus profond et plus subtil que cela.

Vous devez traiter la maladie comme une amie, une amie que vous découvrez peu à peu et qui vous dira progressivement ce qu’elle ressent, et quel est son message. Emprunter le chemin de la maladie, c’est toujours pénétrer sur un territoire inconnu. Quelque chose de nouveau veut accéder à votre conscience, et c’est souvent à un niveau plus profond d’amour-propre. Par la douleur et la souffrance, ce niveau d’amour-propre finira par croître en vous, et exigera de vous un degré élevé d’abandon afin de recevoir le message, ou la réponse, en ce qui a trait à la maladie.

Porter le flambeau de votre lumière implique donc deux choses : la première est que vous reconnaissez votre grandeur, votre divinité, et que vous reconnaissez que vous êtes votre propre maître et ne dépendez pas d’une autorité extérieure. Et la deuxième chose, c’est que vous savez vous agenouiller pour devenir humble face aux événements de votre vie, et que vous abandonnez l’idée que dans votre esprit vous connaissez toutes les réponses, ou même que vous devez chercher les réponses avec votre esprit.

Dans ce processus d’auto-guérison et de connaissance de soi, il vous faut accepter qu’il y a quelque chose de plus vaste que vous, et cette immensité qui veut se révéler à vous est, en fait, votre esprit. Je vous demande donc de brandir votre lumière, mais en même temps d’être ouvert à cette plus grande énergie qui veut vous guider. Cette plus grande puissance n’est pas une autorité, elle est pleine de joie et de légèreté. Elle veut être avec vous ; elle veut couler à travers vous pendant que vous êtes un être humain sur Terre.

Merci à vous tous de votre présence aujourd’hui. Je suis profondément lié à vous tous. Je vous remercie.

Pamela Kribbe du site www.jeshua.net

 

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s