COMPRENDRE NOS CORPS POUR EN FAIRE DES TEMPLES EN BONNE SANTE

 

« Nous sommes des Esprits incarnés faisant l’expérience de la matière pour le temps d’une vie terrestre »

Depuis la nuit des temps, l’homme a toujours essayé de comprendre les vérités essentielles de son Créateur et a toujours affiché sa différence face à ses croyances. Pensant chacun détenir la vérité « au nom de Dieu », les hommes se sont battus et se battent encore depuis des siècles, entraînant souffrances, chaos, misères sur leurs chemins.

Dans l’histoire de l’humanité, Dieu a différentes apparences et plusieurs visages, comme par exemple dans la mythologie grecque et romaine. Autant de divinités à adorer, et à supplier pour obtenir des faveurs ou la réponse à une question concernant l’amour, la richesse, etc… Mais Dieu est absolument unique. Bien souvent, l’homme l’a représenté sous l’apparence d’un vieil homme barbu assis dans un grand fauteur, mais Dieu est l’Esprit Suprême. Nous ne pouvons l’apercevoir avec les yeux du corps physique. Bien qu’il soit invisible, il ne nous est pas totalement méconnu. Il se fait présent dans notre compréhension à travers toutes les œuvres de la création et nous pouvons le sentir spirituellement dans les vibrations de son amour infini.

santé holistique chez francesca

L’être humain n’a pas encore développé les facultés lui permettant la compréhension de la nature intime. Ce n’est qu’en développant sa connaissance et sa sensibilité qu’il pourra davantage le comprendre et percevoir sa divine présence. Il n’est pas nécessaire de se trouver dans une église ou dans un temple pour trouver Dieu, qui est absolument partout. Nous pouvons l’évoque en n’importe quel lieu et à n’importe quel moment puisqu’il fait partie de nous. L’homme est ignorant des lois divines et ignorant parfois l’existence même ce celles-ci, il ne les apprend pas plus qu’il ne les applique.

Dieu n’a jamais souhaité une vie de souffrance  pour nous, mais les épreuves et obstacles à surmonter sont nécessaires à notre progrès. Souvent aveuglés dans nos difficultés et limitations, nous ne comprenons pas le sens de nos souffrances, et rendons aisément responsable Dieu de tout ce qui nous arrive. L’homme y pense lorsqu’il est dans le besoin et très souvent il oublie de remercier du bien qui lui est concédé. Alors que lorsque l’homme atteint un certain degré d’avancement spirituel, il en arrive à remercier aussi bien pour les belles choses de la vie que pour les épreuves qu’il doit surmonter car il sait que celles-ci ont toujours une raison d‘être.

Tous les hommes ne possèdent pas la foi, cette étincelle d’amour qui les relie. Nombreuses sont les raisons pour lesquelles certains ne croient pas ou plus. Le plus souvent, il se disant que si Dieu existait, il n’y aurait pas autant de misère sur terre. Ils se détournent également de lui après avoir vécu une succession d’épreuves, s’être sentis abandonnés, ou avoir été déçus par certaines religions. C’est dans la compréhension des lois divines que l’homme peut trouver le véritable sens de son existence sur Terre. Un contact médiumnique révélant la preuve de la survie d’un être cher après son décès peut aussi faire naître ou réveiller en chacun de nous l’étincelle de la foi.

Néanmoins, l’homme conserve toujours le libre arbitre de croire ou de ne pas croire en l’existence d’une vie après la vie.

Nous quitterons ce monde avec des croyances que nous conserverons dans l’autre monde. Et certains regretteront de ne pas avoir cherché à s’améliorer.

Que ce dialogue puisse vous aider à accepter vos épreuves, à vaincre vos difficultés, à dépasser vos capacités à être dans l’amour afin que cet amour se développe en vous et vous rapproche petit à petit de l’Amour inconditionnel.

L’âme et l’esprit sont une seule et même entité. Il est vrai que l’être humain a du mal à le comprendre. L’âme est tout simplement un esprit incarné dans un cops physique qui vient faire l’expérience dans la matière. Lorsque l’âme quitte son corps physique, elle devient esprit dans le monde spirituel. L’esprit est un principe intelligent et pensant, il n’est pas palpable, n’a pas de forme. Il est immortel et gravit les échelons de l’évolution spirituelle dans le but d’atteindre la perfection.

Notre périsprit ressemble trait pour trait au dernier corps physique de notre incarnation. I a un rôle fondamental lors de notre passage sur terre car il est l’intermédiaire entre notre corps physique et notre esprit. L’esprit commande, le périsprit transmet, le corps physique agit. C’est grâce à notre périsprit que nous pouvons nous reconnaître lors de notre retour au monde spirituel.  Notre périsprit est relié à notre corps physique grâce au cordon fluidique et il transmet le fluide vital dont il a besoin. Il se rompt naturellement au moment de la mort physique. Le périsprit se dégage alors progressivement. Cependant, lors d’un départ brutal (accident), cette corde reste liée au corps physique pendant un temps plus ou moins long suivant le processus de dégagement. Le périsprit se libère ainsi progressivement du corps physique.

perisprit

Les choix judicieux de nos corps actuels, avec sa beauté et ses imperfections aura pour but de vaincre les faiblesses liées aux incarnations précédentes en vue de son amélioration. Le corps physique est une merveilleuse création, comparable à  une machine dont les rouages les plus complexes donnent à chaque organe une fonction bien déterminée, apportant aussi sa contribution à la réalisation des objectifs que l’âme doit atteindre. Le corps physique serait un corps inerte, sans l’âme…. L’être humain doit donc apprendre à respecter son corps, et faire au mieux pour subvenir à ses besoins jusqu’au moment de la mort physique.

Nous n’appartenons pas à ce monde mais au monde de l’Esprit. L’énergie et la matière sont deux composantes essentielles appartenant aux deux corps : la matière au corps physique, l’énergie au corps spirituel. L’esprit va de l’un à l’autre au fil des incarnations. L’essentiel est de comprendre que chaque être humain est sur terre pour évoluer dans un sens moral, intellectuel, spirituel. Il doit aussi vaincre ses faiblesses, se racheter de ses fautes passées et ainsi pas à pas, intégrer des valeurs qui deviendront des acquis. Nous avons tous été créés semblables les uns aux autres, il appartient à chacun d’intégrer les différents lois divines afin de grandir sur la voie du Bien afin d’évoluer en conscience tandis que d’autres s’égareront dans le mal et retarderont ainsi leur évolution. Là est la différence !   Nous devons tous atteindre le plus haut degré d’amour et laisser tomber l’orgueil et l’égoïsme ; ce qui fera la différence, c’est l’INTENTION de votre Cœur !

Si nous sommes ici sur Terre actuellement, c’est bien parce que nous ne sommes pas parfaits, malgré ce que certains aimeraient nous faire croire : la perfection n’est pas de ce monde. Les êtres incarnés sur Terre ne sont pas parfaits, mais notre but est de le devenir dans une future incarnation. La matière de plus en plus épurée nous permettra, à un autre stade d’évolution, d’avoir des échanges avec le monde spirituel, et ceci sans intermédiaire. C’est ainsi que progressivement nous nous débarrasseront totalement de nos imperfections.

Nul besoin de n’incriminer personne lorsque vous contractez des difficultés ou même des maladies, c’est une opportunité pour faire un grand pas en avant dans l’amour. Tout ceci est de votre propre choix. C’est le moment opportun pour faire l’expérience de la chair en incarnation. Votre guide spirituel et vous-même choisissez dans votre plan d’incarnation la famille et le milieu dans lesquels vous devez naître, ceci avec l’approbation du divin. Ce choix n’est pas le fruit du hasard, mais il est en totale adéquation avec les leçons que vous aurez à comprendre dans vos rapports avec votre père, votre mère, vos frères, vos sœurs et grands-parents. Ces membres de la famille, par leur attitude positive ou négative dans la vie, ou à votre égard, vous amèneront à vivre des moments heureux ou malheureux et réciproquement.

Les liens des vies passées qui vous unissent les uns aux autres sont connus de votre guide spirituel qui vous aidera à progresser dans la mise en application des vertus que vous devez tous progressivement acquérir. (Vous pourrez les retrouver ici : DES VERTUS A INTEGRER (20)

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site de Francesca :  https://medecinehistorique.wordpress.com/