Médecine dentaire d’aujourd’hui, Médecine dentaire de demain

 

Il est vrai que lorsqu’on vous soigne les dents, c’est presqu’un corps à corps qui s’engage. Vous êtes allongé, la bouche ouverte, pleine de canule, de coton, c’est à peine si vous pouvez crier. Dix centimètres nous séparent, il n’y a plus de recul possible. Mais que se passe-t-il pour eux, dentistes…

En vérité, les dentistes baignent dans notre aura, dans nos émotions. Ils enregistrent dans notre inconscient par l’intermédiaire de la proximité de notre corps et de notre bouche ouverte, ce qui est en nous. Car notre bouche contient tout notre vécu, nos expériences passée s, présentes, à l’abri derrière nos lèvres closes.

« Ne pas desserrer les dents », « parler entre ses dents » sont des expressions courante s, qui prennent toute leur valeur dans l’inconscient. Elles suggèrent que l’individu garde secrètement son vécu. Ouvrir la bouche c’est se mettre à nu devant le dentiste, monter ce qu’il y a de plus profond, de plus intime en soi … C’est peut-être d’ailleurs la raison pour laquelle certains patients éprouvent le besoin de se dévêtir avant de s’installer sur le fauteuil, en enlevant leur cravate, leur veste, leurs chaussures ou même leurs lunettes…

C’est pour comprendre ces informations, les prendre en compte dans nos soins, pour pouvoir améliorer les résultats des relations avec nous que les dentistes reconsidèrent nos habitudes, en intégrant les médecines dites de demain telles que l’acupuncture, l’homéopathie, l’ostéopathie, la kinésiologie…. Comparativement à la médecine traditionnelle, la médecine de demain est une médecine holistique. Au moment de l’apparition du symptôme, elle fait la synthèse entre celui-ci et le fonctionnement de l’individu dans sa trilogie corps, âme, esprit, en tenant compte que chaque partie du corps est une expression du tout. Le tout fusionne avec la conscience universelle, il est en dehors du temps et de l’espace, comme la pensée qui peut rejoindre un objet ou une personne sans limitation spatiale et temporelle.

médecine dentaire

Le corps physique, lui, existe dans un espace donné et un temps limité. Plus on vieillit plus le temps s’accélère. Ceci est lié à un éveil de la conscience qui nous fait pénétrer dans une nouvelle dimension dont la clef de la porte est la mort.

Toutes les techniques utilisées en médecine holistique sous-entendent une approche de l’homme de manière philosophique. Ce qui signifie si on se reporte à l’étymologie du mot « qui aime avec sagesse ».

Paracelse, alchimiste et médecin, père de la médecine hermétique au XVIè siècle, disait : « Chacun d’entre nous possède un médecin intérieur qui nous guide afin de rester en bonne santé. Lors de la maladie, si le contact ne peut plus être établi avec le médecin intérieur, nous allons en chercher un autre à l’extérieur pour le remplacer. Pour guérir, les deux médecins doivent présenter le plus d’affinités possibles. C’est la raison pour laquelle un même thérapeute ne peut convenir à tout le monde ».

Chacune de ces nouvelles techniques présente une complémentarité dans leur utilisation en médecine holistique. Leur spécificité permet d’adapter les soins selon la nécessité du patient et du moment.  Il est difficile de séparer le travail d’un ostéopathe de celui d’un acupuncteur car tous deux interviennent sur les mêmes niveaux énergétiques. Le premier travaille avec ses mains et déroule les tensions imprimées dans le corps. Le second utilise des aiguilles ou des moxas. L‘intervention met en place des Forces plus rapides au niveau de l’acte.

Que ce soit la médecine holistique ou bien encore la psychopathotactie qui consiste, à travers le toucher d’un objet,  à visualiser les événements qui lui sont rattachés, toutes ces techniques sont des outils de travail qui permettent une approche plus large et plus subtile du patient et de déterminer un choix thérapeutique adapté.

Faire de la médecine énergétique demande de faire un travail sur Soi qui permet de prendre conscience des différents types d’énergies qui nous animent et nous environnent. De réaliser un équilibre qui passe par une hygiène de vie, par le respect des énergies qui circulent dans le sol, des objets, des vêtements que l’on porte, de la nourriture que l’on absorbe… Cette médecine demande également la maîtrise du plan affectif car sans cet équilibre le navire coule dans la tempête des émotions.

Le navigateur, dont le bateau est immobilisé sur une mer d’huile, qui prend conscience de l’espace et des éléments qui l’entourent jusqu’à devenir lui-même partie intégrante de cet espace, ne ressent plus de différence entre lui et cet espace. Il n’y a plus de limitation entre ce qui est en lui et en dehors de lui. Telle est la qualité de présence du thérapeute idéal, qui rejoint son malade dans l’esprit qui anime l’univers.

A partir de ces nouvelles données, nous pouvons parler aujourd’hui de « dentisterie énergétique ». Ce qui veut dire que l’approche et l’intervention sur une dent n’est pas un geste anodin, quant aux soins et aux produits utilisés. Agir sur une dent c’est agir sur un autre organe du corps, c’est toucher le psychisme, la conscience, le Moi. Il y a une prise de conscience qui pousse à la réflexion avant le geste.

Pour plus de renseignements, rendez-vous ICI :

http://devantsoi.forumgratuit.org/t777-le-sens-sacre-de-nos-dents#5610

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s