Le Chi Kung, un nouvel engouement  



Vu que le terme Chi Kung (ou Qi Gong) fait partie des 5 mots les plus recherchés sur le site de Méditation France, entre autres, on peut se demander pourquoi autant de personnes pratiquent actuellement le Chi Kung? 

La réponse à cette question est pluraliste. Si je m’en tiens à mon expérience d’instructeur de chi kung (Qi Gong), il y a plusieurs années quand j’ai commencé enseigner ce que j’avais appris depuis quinze ans, bien des gens (surtout en France) n’avaient aucune idée de ce qu’était le chi kung. Quand je disais aux gens qui me le demandaient ce que je faisais comme travail et que je leur mentionnais que j’enseignais le chi kung, j’avais en face de moi des yeux qui s’écarquillaient d’interrogation et d’étonnement. Évidemment, j’expliquais à ces personnes ce en quoi consiste le chi kung. Maintenant, j’entends parler à droite et à gauche de cours de chi kung qui se donnent partout en France et ailleurs, même dans les plus petits villages!

1Alors, pourquoi cet engouement? Je pense dans un premier temps que beaucoup de gens sont rebutés par l’impasse de la médecine allopathique en ce qui concerne leur santé. Ils se rendent compte des grandes limites de celle-ci sur le plan de la prévention, de la santé réelle et du bien-être. Ils se rendent compte aussi que les médicaments qui sont censés soigner leurs maux leur causent malheureusement bien d’autres maux sous forme d’effets secondaires. Aux États-Unis, les effets secondaires des médicaments, ainsi que les soins médicaux, sont la troisième cause de décès après les maladies cardiaques et le cancer (Voir Le Rapport Campbell de Colin Campbell, que j’ai traduit en 2008, à la page 21). C’est donc dire que beaucoup de gens se tournent vers des formes autres de soin pour se maintenir en santé ou la retrouver. Ils ont compris que le système médical actuel ne pouvait pas prendre réellement soin de leur santé ni de leur bien-être au quotidien, sauf quand il est question d’urgence bien entendu et de casse.

Le chi kung est un art martial de gestion interne de l’énergie (une façon raccourcie de dire les choses !) qui est fondé sur les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), principes qui existent depuis des millénaires. En fait, le terme chi kung peut se traduire par « maîtrise consciente de l’énergie, contrôle conscient de l’énergie ». Et cet art, ce concept, de par ses principes, chapeaute tous les autres arts de la MTC, entre autres l’acupuncture, le feng shui, la diététique taoïste, le chi nei tsang, l’herboristerie le Taï Chi, la moxibustion et la méditation taoïste.  En pratiquant régulièrement le chi kung par des mouvements, des respirations ou des méditations (ou tout cela combiné), la santé est optimisée parce que le chi circule bien, et par conséquent le sang aussi. Et quand le sang circule bien la santé fleurit.  Sur tous les plans : physique, émotionnel, mental et spirituel. Telle est la conception de la MTC.

2.pngDonc, de plus en plus de gens sont actuellement intéressés par ce phénomène de société qu’est la découverte du chi kung, que ce soit par le biais du bouche oreille ou d’une autre façon. Le chi kung aura selon moi la vie aussi longue que le yoga, ou même plus. La chose particulièrement importante avec le chi kung, c’est que, dès qu’ils commencent à pratiquer, les gens se rendent compte qu’ils se sentent mieux, que leur santé s’améliore et qu’ils sont les maîtres d’ œuvre de leur bien-être. Et aussi, ils constatent que cet outil vise tous les aspects de l’humain pas seulement l’aspect physique, car nous sommes ici en plein territoire taoïste, dont le fondement ultime est de trouver la Voie (du milieu!). C’est donc un outil qui vise en finalité le bien-être spirituel (non religieux!), qui doit passer auparavant par les bien-être physique, émotionnel et mental, et ce par diverses pratiques visant ces divers plans. Et, actuellement, les gens ont également très soif de trouver et de donner un sens spirituel à leur vie, qui passe aussi par leur bien-être physique. Mantak Chia a mis au point un superbe système qui comprend justement tous ces plans, système que l’étudiant doit aborder de façon progressive. Il faut d’abord aller la maternelle avant d’envisager le doctorat!

Les gens se rendent donc compte que le chi kung est bénéfique dans leur vie à plus d’un titre : il équilibre le Yin et le Yang, harmonise et tonifie les organes internes, calme le système nerveux, active le flot de l’énergie dans les méridiens, améliore la circulation sanguine, augmente le mouvement péristaltique, approfondit la respiration, calme le cœur, réduit grandement le stress, ainsi que l’anxiété, la dépression, la fatigue et les sautes d’humeur. Un de ses principes majeurs est la transformation du stress, de la peur, de l’anxiété de la haine ou de la colère en vitalité et en énergie (voir Journal of Psychosomatic Research, vol. 33, pp. 197-206). Alors, quand les gens réalisent que le chi kung leur apporte tout cela (et plus si l’on passe à des pratiques plus avancée comme le Kan et Li par exemple), ils adoptent facilement une telle pratique dans leur vie. Résultat? Ils ont plus d’énergie, plus de vitalité, un système immunitaire renforcé et une meilleure santé globale. Sans parler de l’élévation de leur niveau de conscience et de présence, ainsi que de l’attitude méditative qui se développe ce faisant!

Je propose des ateliers qui comportent des exercices de chi kung amaigrissant, de chi kung médical et vitalisant, et aussi de chi kung méditatif et spirituel. J’aimerais dire quelques mots sur mon approche du chi kung.

Tout d’abord, le chi kung consiste en l’art et en l’aptitude diriger le chi. Pour être plus précise, c’est une méthode issue de la MTC par laquelle le praticien effectue des exercices physiques et mentaux en faisant entrer en jeu son initiative subjective. Afin d’atteindre ce but, le praticien doit associer la fonction de l’intention mentale aux postures et à la respiration pour agir sur tout l’organisme. D’un côté, le chi kung auto-régule les activités fonctionnelles de l’organisme et maintient un équilibre dynamique. De l’autre, il permet au corps d’engendrer une réaction d’emmagasinage d’énergie (chi) en réduisant la consommation de cette dernière et en en augmentant l’accumulation. Il régularise ainsi le Yin et le Yang, il amène l’énergie dans les méridiens et autres vaisseaux énergétiques, et il permet d’émettre le chi externe. Le chi kung amaigrissant, médical et vitalisant que j’enseigne dans mes stages se sert des mêmes principes et donne les mêmes bénéfices.

Il existe dans le monde une myriade d’exercices divers de chi kung. En effet, les experts en MTC savaient autrefois créer en fonction des besoins des gens qui les consultaient des mouvements, des respirations, des exercices, des massages, des méditations, etc. et les donnaient à leurs patients à pratiquer en guise de « médicaments ». C’est ainsi qu’ont pu être répertoriés au fil du temps des milliers de formes différentes de chi kung.

Le genre de chi kung que j’enseigne est une méthode globale et intégrée qui regroupe diverses approches que j’ai apprises auprès de divers maîtres : Mantak Chia (je suis instructeur certifié du Universal Tao System), Jerry Allan Johnson (Chi Kung Médical) et Wang Yan (Chi Kung Amaigrissant), entre autres.

3Mon approche du chi kung fait appel aussi bien au physique, qu’au mental, à l’émotionnel et au spirituel, puisque selon les principes du Taoïsme, ces plans sont reliés et interdépendants. Ainsi, dans mes ateliers, je fais intervenir la méditation (Sourire intérieur, Six sons de guérison, par conséquent la présence ce qui est, dans la respiration), des exercices physiques, du massage, de la respiration et l’alimentation. Je mets beaucoup l’accent sur deux éléments qui sont selon moi les principes de base pour que le chi kung soit vraiment efficace : le Sourire intérieur (l’attitude) et la structure corporelle (la force physique), car sans ces deux éléments nous ne sommes que des zombies, moi y compris!  Je mets aussi à profit l’aspect si important qu’est la diététique chinoise, où les aliments deviennent des médicaments (alicaments), dans le cadre de mes Bilans énergétiques personnalisés, que ce soit au cours de mes stages ou en consultation privée. Grâce à ces bilans issus de la compilation des réponses données à quarante questions par les personnes intéressées, je cible les besoins de ces dernières et leur donne des recommandations personnalisées ainsi que des méditations ou exercices précis. Ce sont ces recommandations ciblées qui leur permettront d’aller au vif du sujet en ce qui concerne leurs problématiques de santé et de poids. Disons que c’est du sur-mesure puisque les exercices et l’alimentation peuvent être adaptés aux besoins de chacun pour venir tonifier et renforcer les organes-éléments faibles, et soutenir les organes-éléments forts.

En bref, je considère le chi kung comme un outil global (physique, mental, émotionnel et spirituel) et je l’enseigne comme tel, l’aspect spirituel étant selon moi le but ultime qui transcende tous les autres plans dont il faut aussi et d’abord s’occuper. J’adore enseigner le chi kung et je me suis attardée pendant plusieurs années à concevoir des outils (DVD, CD, livres électroniques, affiches, etc.) pour les mettre la portée de plus en plus de gens, même débutant, pour que ces derniers aient les outils nécessaires pour prendre eux-mêmes leur santé en main durant toute leur vie. N’importe qui peut faire du chi kung et à n’importe quel âge!

1 EXERCICE

Exercice de chi kung pour améliorer la vue (pas au complet)

Exercice de chi kung (Tao Yin ou Yoga taoïste) pour faire circuler le chi dans les méridiens suivants : Poumons, Péricarde, Cœur, Gros intestin, Petit intestin et Triple réchauffeur (Bras droit seulement).

2EXERCICE

 Chi kung pour le coup (cou!) du lapin 

Si vous avez eu un accident de voiture ou autre et que vous avez subi le coup du lapin, cet exercice pourrait s’avérer précieux pour vous. Dans cet exercice, on dessine avec la tête l’idéogramme chinois qui veut dire « riz ». On fait cet exercice de 4 à 8 fois, la tête revenant toujours au centre avant chaque mouvement.

41.  Mouvement de droite haut à centre, droit devant; partez du centre et revenez au centre
2.  Mouvement de gauche haut à centre, droit devant; partez du centre et revenez au centre
3.  Mouvement de gauche à droite; partez du centre et revenez au centre
4.  Mouvement de haut en bas; partez du centre et revenez au centre
5.  Mouvement de centre devant à bas gauche et revenez au centre
6.  Mouvement de centre devant à bas droite et revenez au centre

  Ensuite, avec la tête, on fait des cercles.5

  4 cercles vers la gauche. Inspirez en montant la tête et expirez en la descendant.

  4 cercles vers la droite. Inspirez en montant la tête et expirez en la descendant.

  Ensuite, penchez la tête vers l’épaule en inspirant et relevez-la en expirant.

  Faites ce mouvement 4 fois à gauche et 4 fois à droite, en alternance.

  Ensuite, huilez-vous les mains avec de l’huile à massage et massez en arrière du cou en pinçant la peau et en partant de l’arrière pour aller vers le côté, la main droite est sur le côté gauche et la main gauche, sur le côté droit.

  Appuyez sur VB20 avec les pouces en poussant vers le haut.

(Exercice figurant dans mon DVD de Chi Kung Médical et vitalisant, ainsi que sur mon e-book de Chi Kung Médical et vitalisant)

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, A la condition que vous  Respectiez le lien de l’auteur  Francesca : https://medecinehistorique.wordpress.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s