La vaccination est devenue un énorme mensonge

Lorsque vous prenez un médicament, vous êtes habituellement persuadé qu’il va contribuer à éliminer tout déséquilibre affectant votre corps. Ce dernier recevra donc le message que l’ensemble du composé chimique qu’il va recevoir apportera la guérison, et il l’absorbera en entier. Par contre, en l’informant que certains éléments de ce composé chimique pourraient ne pas lui être salutaires, vous éveillez son attention au fait que ce dernier contient possiblement quelque chose de nocif. Ainsi, il sera à même de choisir de ne pas absorber ces éléments nocifs.

VACCINATION UN MENSONGE

 Ce même processus pourrait s’avérer bénéfique à l’égard de tout ce que vous ingérez. Lorsque vous prenez un remède à base de plantes médicinales ou un médicament homéopathique, tenez quelques instants cette substance dans vos mains, envoyez-lui de l’énergie du cœur, remerciez-la pour ce qu’elle va accomplir en vous, prévenez votre corps de ce qu’il va recevoir et informez-le de ce que cela est censé faire, y compris tous les effets secondaires possibles. En procédant de la sorte, vous tenez compte de la réalité interdimensionnelle de cette substance et de votre corps. Faites la même chose avec toute nourriture ou toute boisson. Tel qu’il a été mentionné, la plupart de vos aliments et de vos boissons comportent des éléments chimiques de synthèse susceptibles de perturber votre organisme.

 Le « Placebo » a été utilisé de manière péjorative par la communauté scientifique. Il s’agit en fait du pouvoir de votre esprit à ramener l’équilibre dans votre corps ; lorsque vous croyez que quelque chose va vous aider, votre corps prend cette information et s’juste conformément à votre croyance. Cet effet est le résultat de votre réalité interdimensionnelle. Vos scientifiques veulent découvrir une substance qui sera efficace sans l’interférence de l’esprit sur le corps. Cela est impossible ;

 Une des raisons pour lesquelles les médicaments fonctionnent est justement que la personne croit en leur efficacité ; plusieurs des effets secondaires observés se manifestent d’ailleurs quand les gens s’accoutument aux médicaments et cessent d’avoir une confiance profonde en leur efficacité. Cela se caractérise beaucoup plus par une acceptation de cette idée que par une intention qu’ils fonctionnent. Ce qui se passe alors, c’est que le corps prête davantage attention au déséquilibre provoqué par certaines composantes chimiques, et se focalise sur ce déséquilibre. Lorsque les gens prennent conscience des effets secondaires d’un médicament, ils se mettent à les craindre et prédisposent ainsi le corps à en éprouver réellement. Votre corps veut faire selon votre désir ; quand votre désir s’ajoute à votre croyance en l’effet curatif d’une substance, votre corps dirige toute son attention sur la guérison. Toutefois, lorsque vous désirez guérir, mais que vous croyez courir un risque, votre croyance prendra le dessus sur votre désir, ce qui entraînera l’apparition d’effets secondaire nuisibles.

 Ce qui est appelé « effet placebo » peut représenter de 30 à 40 % de l’efficacité d’un médicament. Encore une fois, ce phénomène est en soi une démonstration du pouvoir de l’esprit et de vos croyances sur votre corps. Si les scientifiques voulaient bien s’intéresser à ce pouvoir, le recours aux médicaments diminuerait considérablement. Vous pourriez simplement apprendre à communiquer avec votre corps et lui préciser ce qui a besoin d’être changé. Ainsi que vous vous en doutez déjà, il y a plus d’argent à faire en vendant des médicaments qu’en montrant aux gens comment parler à leur corps. En outre, dans votre monde occidental, les gens préfèrent prendre des médicaments au lieu de se discipliner à apprendre comment communiquer efficacement avec leur corps.

 Une des choses que l’on observe en ce moment dans l’industrie pharmaceutique, c’est la synthèse de composés chimiques destinés à régler des problèmes de santé qui, en réalité, n’existent pas dans la population. C’est le cas notamment de nombreux vaccins présentement développés, et de nouvelles « maladies », dont l’ostéopénie, une pseudo-maladie inventée dans l’unique but de vendre un médicament. De plus en plus de rapport seront publiés sur des cas du genre, et il y aura de nombreuses poursuites judiciaires concernant des médicaments ayant des effets nocifs sur la santé des gens.

Les vaccins sont devenus aujourd’hui très controversés et très troublants. Les parents ne savent pas s’ils devraient ou non faire vacciner leurs enfants. En Occident, les enfants reçoivent souvent plus d’une vingtaine de vaccins avant l’âge de deux ans. Il semble y avoir désormais un vaccin pour tout. Certains sont de la camelote, tandis que d’autres sont sans doute utiles ; le but recherché n’est sans doute plus le même qu’à l’origine.

Tout d’abord, il existe dans le corps un système « inné » qui est plus intelligent que votre conscience rationnelle. Le corps sait ce qui se passe, même si vous ne le savez pas. Un processus existe pur que l’énergie des maladies ancestrales ne joue aucun rôle dans les maladies présentes. Autrement dit, s’il y a eu de la tuberculose dans votre famille, il y a longtemps ou dans une vie antérieure, il ne s’agit pas d’une empreinte « actuelle » et vous n’avez donc pas à craindre de la réactiver par la vaccination.

 Les parents devraient s’enquérir de la « formule originelle » des vaccins qu’ils ont eux-mêmes reçus pour quelques maladies, comparativement au cocktail offert aujourd’hui. Pour les raisons déjà énumérées, les vaccins ne sont pas nécessairement meilleurs parce qu’ils sont plus complexes. Dans ce cas-ci, il vous serait plus avantageux de revenir à ce qui existait auparavant.

pont

Les vaccins ont été créés par de grands biologistes pour vous aider à rester vivants et à ne plus être en proie à un stress pandémique. Cela a fonctionné. Certaines maladies ont été ainsi éliminées de la planète. Les prédictions des voyants concernant les maladies disparues ne se sont pas réalisées. Plusieurs vous ont affirmé que a petite vérole reviendrait sous une forme mutée qui décimerait la population autant que jadis et que les humains n’avaient aucune chance d’y échapper, comme si Gaia veillait à exercer son emprise sur la population humaine, quoi qu’il arrive.

Gaia est notre partenaire dans la nouvelle énergie et elle est consciente du changement que nous subissons. Par conséquent, elle est en mode maximal de « protection humaine ». Cela vaut autant sur le plan météorologique qu’au niveau des cycles de la vie marine, lesquels changent d’une manière non prévue par nos scientifiques, afin de protéger et même de renouveler certaines ressources alimentaires.

Avez-vous remarqué que les possibilités d’une pandémie qui existaient ces deux dernières années, créant une situation « d’urgence » ont simplement disparues ? Elles ne se sont pas développées comme nos dirigeants l’avaient prédit. Loin de là. Entre l’avis de nos scientifiques et le soutien que nous apporte Gaia, ne nous attendons donc pas à ce qu’une maladie vienne éliminer une grande partie de l’humanité. Cela n’a aucun sens dans le cadre du partenariat propre à une notre avancée humaine et spirituelle.

 Comme la priorité de l’industrie pharmaceutique n’est plus la guérison mais le profit à tout prix, les médicaments actuellement mis au point entreront sérieusement en conflit avec les processus naturels de guérison du corps. C’est là une des principales raisons pour lesquelles les médicaments ne sont pas en harmonie avec le corps physique.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer le site de Francesca :  https://medecinehistorique.wordpress.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s