Confection de sachets magiques

 

Les sachets sont en effet trop souvent méconnus ou méprisés, car peut-être moins spectaculaires qu’un rituel à proprement parler. C’est pourtant une solution sur laquelle on peut compter dans de nombreux cas et qui possède de nombreux avantages : la simplicité quant à leur confection, la faible débauche d’énergie, et une bonne efficacité compte tenu du peu de moyens employés, etc. Les sachets magiques, comme vous pouvez l’imaginer, se présentent sous la forme de pochettes ficelées, renfermant des plantes et/ou des cristaux, et que l’on portera sur soi, ou que l’on placera chez soi, dans sa voiture, à son bureau, ou ailleurs encore selon l’objectif ciblé. Il est bien sûr très courant également, et très bénéfique, de les offrir à une personne que l’on souhaite protéger, aider ou séduire. Il existe vraisemblablement autant de méthodes pour confectionner des sachets magiques qu’il y a de pratiquants, mais puisque c’est moi-même qui écris cet article, je vous ferai part de ma propre méthode. À vous si vous le souhaitez de l’adapter et/ou de la modifier selon vos besoins, ce serait même l’idéal.

Sachets magiques

3 tutoriels

Il sera question ici, pour ce premier volet, de sachets concernant l’amour, l’amitié, et le relationnel en général. Deux autres tutoriels suivront lors des prochains numéros : le second sur la chance, l’argent et la vie professionnelle, le troisième et dernier sur la protection

Le matériel : L’un des nombreux avantages des sachets réside dans le peu de matériel que cela demande : il vous faudra donc un sachet (ou une pièce de tissu carrée que vous nouerez ensuite en sachet, c’est ce que je fais le plus souvent), de la ficelle (personnellement j’utilise du raphia, c’est naturel, bon marché, et ça marche bien, on peut trouver ça dans n’importe quelle jardinerie, ou même en grande surface), quelques plantes, et un ou deux cristaux.

Le sachet : Comme je l’évoquais plus haut, on peut tout aussi bien utiliser un sachet tout fait, qu’une pièce de tissu carrée que l’on rassemblera et nouera après y avoir mis les ingrédients. L’important réside plutôt dans la couleur. Pour ce qui nous préoccupe ici il faudra retenir les couleurs suivantes :

 – Amour : Rouge ou Rose, sachant qu’on aura plutôt tendance à utiliser le rouge pour un amour «passionné» et «charnel», et le rose pour quelque chose de plus «romantique». Si comme moi vous n’aimez pas faire la distinction entre les deux, choisissez indifféremment l’une des deux couleurs selon ce que vous aurez sous la main.

Amitié : Le Rose est également une excellente couleur pour des sachets d’amitié, mais le Jaune, voire le Bleu, feront aussi très bon emploi, avec tout de même entre les trois une préférence pour le Jaune (c’est mon avis).

Relations humaines en général : De ce côté là, le Jaune fait aussi des merveilles, mais le Bleu et l’Indigo sont également d’excellents choix (je mets encore mon grain de sel, j’ai une légère préférence pour le Bleu).

Les plantes : On rentre dans le vif du sujet. En effet, une fois que vous avez décidé du contenant, il vous faudra choisir le contenu. En règle générale, vous mettrez entre deux et quatre plantes différentes dans votre sachet (trois c’est pas mal, voire quatre).

 Voici les plantes que vous utiliserez pour les objectifs qui nous préoccupent. Bien entendu, ces plantes devront être chargées au préalable :

Amour : Rose, Lavande, Soucis (pour un amour romantique) ou Patchouli, Gingembre, Vanille, Cannelle (pour quelque chose de plus charnel). J’ajoute que le Jasmin et l’ylang-ylang font merveille dans les deux cas. On peut également citer le bois de Cèdre, le Cumin, le Ginseng, la Violette, la Verveine, le Basilic, la Pomme, le Romarin, le Poivre, le Piment, etc. le but n’est pas ici de faire une liste exhaustive.

Amitié : Vanille, Lavande, Tournesol, Orange, Citron (et tous les agrumes en général), Acacia, etc.

Relations humaines en général : Acacia, Jonquille, Verveine, Thym, Menthe, Bouleau, Tournesol, etc. Vous pouvez utiliser des plantes sous n’importe quelle forme : fraîches, séchées, broyées, etc.

Évidemment, l’idéal sera de disposer d’un jardin, ou de quelques pots dans lesquels on pourra prélever des plantes que l’on aura cultivées soi-même, mais tout le monde n’a pas cette chance, et des plantes achetées dans le commerce font largement l’affaire. Vous choisirez donc deux à quatre plantes différentes, préalablement chargées, que vous placerez dans votre sachet avant de passer à l’étape suivante.

Concernant les dosages, il est difficile pour moi de vous donner une indication ici étant donné que ça dépend en majeure partie du mélange choisi. Ceci dit, dans le doute, vous pouvez mettre une part de chaque plante, cela conviendra dans beaucoup de cas. Une autre solution consiste à mettre dans vos mélanges des parts plus importantes de la(les) plante(s) que vous considérez comme la(les) plus importante(s).

Les pierres :

Une fois que vous avez votre sachet en main et que vos plantes sont à l’intérieur, il ne vous reste plus qu’à y ajouter un petit cristal qui devra bien entendu être préalablement purifié et rechargé.

Voici une liste de quelques cristaux afin que vous choisissiez celui à ajouter à votre sachet (je n’en mets toujours qu’un seul). Sachez également qu’un petit quartz remplacera aisément n’importe quel cristal dans n’importe quel type de sachet, il aura en effet la faculté de démultiplier le pouvoir de vos plantes.

Mais si vous voulez quelque chose de plus orienté, voici une liste, bien entendu non exhaustive :

– Amour : Quartz rose, Tourmaline rose, Rhodochrosite (pour quelque chose de romantique toujours…), Hématite, Rubis, Grenat, Jaspe rouge (pour une orientation plus «physique»), etc. – Amitié : Quartz rose, Agate, Topaze, Turquoise, Émeraude, Lapis-lazuli, etc.

– Relations humaines en général : Topaze, Lapislazuli, Saphir, Citrine, Cornaline, etc.

Note 1 : Je ne suis pas véritablement convaincu quant à la division entre amour «romantique» et «charnel», mais j’ai tout de même fait cette division à titre indicatif. Vous pouvez cependant faire comme moi et faire votre «sauce» entre les deux, pour quelque chose de plus harmonieux.

Note 2 : Je rappelle que selon moi, n’importe laquelle des pierres citées plus haut peut-être remplacée par un quartz (j’entends quartz incolore/ blanc/translucide), tant que la pierre a été purifiée et rechargée, et que je ne mets jamais plus d’un cristal dans un sachet.

Finalisation du sachet : Eh bien voilà, vous avez vos plantes et votre pierre, il ne vous reste plus qu’à mettre tout ceci dans votre sachet/tissu et à le refermer avec la ficelle. Rien ne vous empêche pendant toute la préparation de brûler un encens en adéquation avec votre but, et de visualiser pendant la confection de votre sachet l’objectif que vous visez.

Utilisation : Pour les objectifs qui nous préoccupent ici, l’emploi du sachet variera principalement selon les buts à atteindre :

 – Pour un sachet visant à obtenir l’amour et/ou à susciter le désir chez une personne en particulier, il sera préférable de le lui offrir, ou si ce n’est pas possible pour des raisons évidentes, de le dissimuler chez elle ou à proximité. Idem pour l’amitié d’ailleurs, mais là il y aura sûrement moins de raison de se cacher.

– En revanche, pour stimuler, ou entretenir le désir, la passion ou même les sentiments au sein d’un couple déjà existant, le sachet pourra être placé dans la chambre à coucher, sous le lit ou sous l’oreiller.

 – Quant à un sachet visant à renforcer nos relations avec notre entourage, à augmenter notre charisme, ou tout autre but agissant sur le relationnel ou la sociabilisation en général, il sera préférable de le porter sur soi. J’ajoute qu’il faudra, selon moi, changer les plantes et purifier et recharger la pierre à nouveau tous les trois mois environ pour une efficacité optimale. Après, tout dépend de l’utilisation, mais trois mois me semblent être une moyenne raisonnable.

Une dernière chose, vous pouvez tout à fait (mais ce n’est pas du tout indispensable), invoquer certaines divinités lors de la création de votre sachet. Bien entendu, vous choisirez une divinité en rapport avec l’objectif souhaité :

– Ainsi, pour un sachet d’amour vous pourrez éventuellement invoquer Vénus, Aphrodite, Héra, Freya, Isis, Astarté, Habondia, Eros, Shiva et bien d’autres encore selon votre panthéon de prédilection. – Pour un sachet d’amitié, il y a Apollon, Aphrodite, Artémis, Freya, Vénus, etc.

 – Pour la communication et les relations humaines en général, les divinités à appeler sont approximativement les mêmes (je fais simple, il ne m’est pas possible ici de tout développer), mais ne vous fiez pas nécessairement à ma liste plus que légère, il en existe une foule que je n’ai pas cité, fiez vous davantage à vos croyances.

magie

Enfin, vous pouvez également, afin d’augmenter la puissance de votre sachet, le confectionner à un moment bien précis, vous choisirez pour cela un jour et une heure planétaire qui correspondent à l’objectif visé :

– Si vous désirez confectionner un sachet d’amour, un vendredi à l’heure de Vénus me semble l’idéal. – Pour un sachet d’amitié, vous pouvez également rester sur un vendredi à l’heure de vénus (ça me parait être le mieux), le mercredi et le dimanche, et l’heure de mercure et du soleil peuvent être envisagés.

– Pour renforcer la communication et les relations humaines en général, on préférera le mercredi ou le dimanche, et l’heure de mercure ou du soleil. J’ai rajouté après coup quelques indications sur les divinités éventuelles que l’on peut invoquer, et les correspondances possibles quant au jour et à l’heure les mieux adaptés à la création du sachet, mais sachez que ces deux derniers éléments ne sont pas du tout indispensables. Je vous les ai soumis à titre indicatif, mais l’on peut tout à fait réaliser des sachets très efficaces n’importe quel jour de la semaine, et sans nécessairement faire appel à un dieu ou à une déesse en particulier.

 Ce tutoriel touche à sa fin, je souhaiterais simplement vous rappeler ici qu’il s’agit de ma propre méthode de confection des sachets magiques, et que nombre de personnes procèdent autrement, ceci dit, ça a plutôt bien marché jusqu’à présent dans mon cas. Je ne peux cependant que vous encourager à développer vous-même tout ceci selon vos besoins.

Sur les bons conseils de Shaël – Magazine Lune Bleue

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer les sources et le site :  https://medecinehistorique.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s