Du lever au coucher, une journée parfaite

Peut-on faire de chaque jour un acte sacré, une offrande emplie de sens et de dignité, une prière vivante ? Pouvons-nous emplir d’âme notre journée plutôt  que de la vivre comme une succession de pensées, de gestes, d’actes dispersés sans véritable ligne directrice, sur lesquels nous avons peu d’emprise et de maîtrise ?

Devenir un acteur conscient et éveillé de sa vie est l’acte de transformation le plus précieux et la plus grande source de bonheur. Quelles que soient nos habitudes, nos contraintes, notre réalité, nos croyances, nos valeurs, nous avons un pouvoir de création entre les mains beaucoup plus puissant que ce que nous croyons. Transformer le monde autour de soi à travers les plus petits gestes, c’est honorer ce don à l’intérieur de nous, ne plus attendre de l’extérieur un changement de réalité.

Holistique

Notre quotidien est habituellement bien rempli. Les occupations ne manquent pas. Notre journée se rythme de petites choses essentielles : prendre soin de nous-mêmes ou des autres, travailler, faire face aux événements, préparer les repas, vivre les rencontres, les moments plus calmes et plus intérieurs, les actes posés, les décisions à prendre…

Du matin au soir un rythme s’instaure avec des repères, une part de prévu et d’imprévu…

Par ailleurs, lorsque l’on marche sur un chemin d’éveil intérieur, on se réserve souvent des moments consacrés à soi, à la méditation, à la lecture, ou à l’accomplissement de rituels sacrés, d’une discipline gestuelle ou de postures, quelles qu’ils soient. Et il nous semble souvent que seuls ces moments en dehors de tous les actes du quotidien sont privilégiés, précieux. On en vient même à penser que le calme, la sérénité, la conscience et la capacité de transformer notre vie ne peuvent provenir que de ces moments-là.

Pourtant notre journée entière nous offre une multitude d’occasions de nous rapprocher de cet état intérieur de bien-être et de maîtrise de soi, de vivre d’une façon consciente l’acte sacré d’être en vie dans notre corps, afin d’accomplir une mission, une œuvre pleine d’âme et de sens.

La magie ou le moment où « l’âme agit »

La magie peut être continuellement présente, vivante, vivifiée, si l’âme agit à travers chaque acte du quotidien. Alors notre journée entière peut être consacrée à un haut idéal, peut devenir une offrande, une prière, une plénitude et une joie.

Prendre sa vie en mains ne signifie pas uniquement : réserver une petite partie de soi pour sa vie spirituelle, un petit moment empli du divin de temps en temps. Il s’agit plutôt de faire de chaque jour, de notre réalité, de nos obligations, de nos engagements, un acte d’amour, une offrande à la sagesse, à la dignité, à la beauté. Ainsi, ces vertus nobles peuvent-elles être nourries, honorées, vivifiées.

Emplir chaque moment de notre vie de sens et de grandeur au travers du plus petit geste du quotidien, c’est vivre réellement comme un être éveillé, conscient, c’est se tourner vers la noblesse. Une force peut alors naître et grandir en nous. Une transformation en profondeur de notre regard, de nos pensées, de nos actes, peut se mettre en place, jusqu’à ce que nous devenions réellement les acteurs conscients de notre propre réalité.

Celle-ci peut alors prendre une autre dimension, s’emplir de sens, d’âme, de profondeur et engendrer une existence totalement nouvelle. Progressivement, nous apprenons à ne plus attendre de l’extérieur la plénitude de quelques moments de bonheur, mais nous nous appliquons plutôt à faire de chaque instant une prière, un ravissement – et cela même devant l’épreuve, devant la difficulté, devant la contrainte – car c’est la partie la plus noble de nous-mêmes qui peut se manifester, prendre le gouvernail de notre vie et créer notre nouvelle réalité. Cette Lumière à laquelle nous aspirons, qui nous semble bien souvent loin de nous et inaccessible, peut s’approcher de nous, émaner de nous et apporter le meilleur à notre entourage. Notre plus haute aspiration, notre idéal de vie peut ainsi se concrétiser.

etre positif

Exercices et pratiques quotidiennes

Fais grandir ce qui est vrai et pur, et à travers tout cela, élève toi vers l’immensité avec ton âme. Michaël, 95 :38

  1. L’art du lever

Que dès ton réveil, ta première pensée soit pour le monde divin et mystérieux d’où tu reviens. Imagine une Lumière diamant (transparente et scintillante)  provenant du Royaume de l’Esprit animer à nouveau ton corps et ta conscience. Cette Lumière émane d’un monde lointain, qui se situe au-delà des rêves.

Ensuite, lève-toi, assieds-toi sur le bord de ton lit en posant le pied droit sur le sol afin de t’unir consciemment au côté positif et créateur de la vie.

L’expression populaire « se lever du pied gauche » est en réalité emplie de sens. Car le pied droit est le pied de l’acte conscient, créateur, qui te permet d’aller de l’avant.

    Éprouve alors un sentiment de reconnaissance envers le don de la vie et pour la capacité qui t’est offerte de participer aux trésors du monde.

Prononce consciemment ta première parole de la journée. Qu’elle soit toujours un rappel du rayon de ton être véritable et une bénédiction pour tous les êtres :

« Par le rayon de mon être véritable Je-Suis, je bénis la Terre et tous les êtres qui la peuplent. Que chacun reçoive la Lumière nécessaire pour s’épanouir vers l’être bon et vrai. »

  1. Les repères essentiels d’une journée parfaite

La gratitude est une attitude fondamentale à préserver dès ton lever et à cultiver tout le long de ta journée afin d’attirer à toi les meilleures influences. Combien de fois sommes-nous à courir dès le réveil pour accomplir tout ce que notre quotidien nous apporte comme occupations, sans même nous soucier de remercier la Vie…Vivre est un cadeau précieux, un miracle, un privilège. Vivre est un don d’un monde supérieur, un cadeau, une promesse d’accomplissement. Chaque matin, remercie. Remercie pour ton corps en parfaite santé, remercie la Mère pour son socle qui te porte, sa beauté, sa sagesse, pour son air précieux, son eau qui coule, remercie l’intelligence, la lumière et la sagesse du soleil qui fait tout pousser et donne vie à toutes les formes que tu vois, remercie l’univers pour sa grandeur et la chance que tu as de te tenir au cœur de ce grand mystère de la Vie. Remercie pour la lumière de l’intelligence qui s’approche de toi, que tu peux honorer et servir. Trouve ton rythme, tes mots, tes propres prières, ton moment, ton lieu sacré afin  d’orienter ta journée dans la joie et la gratitude…

Ecrit par Olivier Manitara

un livre chez francesca

Pour en savoir plus :

Article complet dans le magazine Essentiel n°33 – avril-mai-juin 2017

La performance et le manque d’amour

La compétitivité est à l’honneur dans notre société, ce qui encourage la dualité. Les nombreux combats qu’elle entraîne minent notre énergie. Empêtrés dans les exigences de la performance, il nous est plus facile de laisser le mental l’emporter. Nous avons pourtant besoin de beaucoup d’amour pour passer à travers la vie. Beaucoup trop de gens ne pensent jamais à en donner, occupés qu’ils sont à remplir leurs obligations, à gagner un salaire qui, souvent, ne suffit plus à leur subsistance. La vie que l’on mène a fait de nous des machines. En effet, les sentiments, la vulnérabilité et les limites humaines ont peu de place dans la course au profit.

Nous déployons d’immenses efforts dans notre recherche d’amour, mais celui-ci est bien souvent un substitut à la satisfaction d’un besoin intrinsèque de reconnaissance.

L’amour se camoufle sous de nombreuses couches de protection.

Résultat, on ne sait plus vraiment comment le ressentir, ni comment le partager. Socialement parlant, le manque d’amour a légué à de nombreuses générations de mal-aimés plusieurs traits communs, tels que la rudesse, l’extrême indépendance (en effet, ils n’ont pas besoin d’aide), une attitude contrôlante, la peur du manque, un grand désir de se démarquer, d’être reconnu par la performance, et l’esprit de compétition. Et puis on confond tout : l’amour et l’affection, l’amour et le sexe, le plaisir et l’amour. On a oublié que l’amour et la joie vont bien ensemble.

Un jour, il nous faudra redécouvrir les bases de l’expression de l’amour sous des formes plus ouvertes, moins égoïstes, et apprendre à collaborer. Pourquoi ne pas oser remettre en question nos croyances si nous sommes à ce point insatisfaits de notre vie ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s