Usages thérapeutiques pour nos cheveux

Brossage, massage et applications de produits se conjuguent pour donner à la chevelure toute sa vitalité. On peut user des créations de l’étheirologie, mais certains secrets de bonnes femmes gardent toute leur valeur.

Le brossage reste indispensable pour débarrasser les cheveux de la laque, du shampooing sec, des poussières, mais il ne doit pas être fait n’importe comment ; pas de « coups » de brosse qui cassent les cheveux fragiles, surtout lorsqu’ils sont décolorés, mais une méthode ordonnée, pratiquée systématiquement. Il faut posséder 2 brosses de soies de sanglier, une pour chaque main. Elles seront lavées tous les jours, à la rigueur tous les 2 jours, comme les peignes.

coiffure

Il faut bien choisir son shampooing. Il doit être doux et respecter la nature du cheveu. Lors de l’application, on doit masser le cuir chevelu du bout des doigts mais surtout, il faut éviter les frictions trop rigoureuses. Les cheveux secs et cassants demandent des produits lubrifiants, les cheveux gras des régulateurs de sébum. Il importe de veiller à leur qualité. On préférera des shampooings à base d’huiles de plantes, de germe de blé, de cellules fraîches, de protéines. En principe, on ne devrait se laver les cheveux que toutes les 2 semaines, en utilisant une faible quantité de produit, et toujours de l’eau tiède.

A la dernière eau de rinçage, ajouter le jus d’un demi-citron.  Et pour les cheveux trop gras, chaque semaine, ils peuvent être soignés par l’application d’un produit sec, accompagné d’un massage du cuir chevelu. Après une pose de 5 mn, on rince à l’eau citronnée. En cas de séborrhée rebelle, l‘opération doit se faire 2 fois par semaine. Pour les pellicules : les lotions suppriment l’inconvénient dès la première application. Il faut évidemment continuer le traitement pour éviter la récidive.

Un extrait au pollen vitaminé A B F doit stopper la chute des cheveux en 4 à 5 jours. La repousse est ensuite fortement  activée en 6 à 8 semaines.

CHEVEUX

LES RECETTES POPULAIRES

De nos jours, on les a un peu négligées devant une belle abondance de produits soignants. Elles conservent cependant leur valeur. Si on se trouve cloîtré à la maison, loin de tout salon de coiffure, ces recettes permettent d’appliquer les soins soi-même et à peu de frais.

Si les cheveux sont desséchés, on doit les laver tous les 10 jours avec un shampoing doux. On fait suivre d’un massage du cuir chevelu à l’huile d’olive vierge, et on dort la tête entourée d’une serviette. Le lendemain, un nouveau shampooing s’impose, suivi d’un rinçage à l’eau tiède citronnée.

Redonner vitalité : le shampooing aux œufs. C’est un moyen bien connu de redonner de la vitalité à la chevelure. Après le traitement, les cheveux sont moins mous  t se coiffent mieux. On met 2 jaunes d’œuf dans un bol et on y ajoute quelques gouttes de rhum. On se sert du mélange comme d’un shampooing, en le faisant mousser. Il doit être gardé pendant 8 à 10 mn et le rinçage se fait à l’eau tiède citronnée. Je conseille également la prise de quelques comprimés de « Levure de bièvre » pendant 1 mois.

Lotion au romarin et à la sauge : On fait bouillir 125 gr de feuilles de sauge et 5 gr de romarin dans une ½ litre d’eau, pendant 5 mn. On laisse infuser pendant 3 à 4 jours, en remuant de temps en temps le liquide. L’infusion est ensuite passée au tamis et additionnée d’un petit verre de rhum. Cette lotion doit s’appliquer sur le cuir chevelu en opérant un massage qui déplace la peau sur le crâne. Le traitement peut se faire éventuellement au moment des vacances. Il doit durer 1 mois environ, à raison de 3 applications par semaine. S’il est nécessaire de poursuivre, pour que les cheveux reprennent plus de vigueur, il faut suspendre les soins pendant 1 mois pour éviter l’accoutumance.

Les femmes qui gardent leur couleur naturelle sont rares. Beaucoup ont des mèches « ensoleillées » ou des reflets dans leur chevelure qui la rendent plus lumineuse. Il faut donc une coloration particulièrement belle afin que la chevelue ne paraisse pas terne.

La couleur est l’un des éléments les plus importants, c’est le fard de la chevelure. Une nouvelle teinte peut souvent adoucir et rajeunir un visage. Néanmoins, il faut savoir exactement quelles servitudes attendent celles qui soumettent leurs cheveux à des transformations importantes. Les teintures ne sont pas nocives mais peuvent provoquer une allergie à certains colorants, faisant apparaître des éruptions sur la peau et des cloques sur le cuir chevelu. Cela est de plus en plus rare, cependant le coiffeur procède toujours à un test cutané, pour éviter les accidents, lors d’une première application. Il existe des crèmes anallergiques qui suppriment ces inconvénients.

On distingue les teintures, les rinçages, les décapants, les shampooings-teintures. Lorsqu’on prend une décision, il importe de bien se mettre d’accord sur les termes. Le shampooing-teinture, c’est ce que les coiffeurs considèrent comme le plus doux. Il décolore plus ou min set recolore en même temps. On y ajoute généralement un rinçage.

Sur les premiers fils d’argent. Ils donnent aux femmes à chevelure noir jais et à peau foncée infiniment de distinction. Chez les autres, ils sèment des grains de sel et, dans un jeune visage, ils sont comme des oints de lumière qui ne vieillissent pas. Mais dans une chevelure châtain clair, ils peuvent paraitre jaunis. On peut alors avoir recours au rinçage pour leur donner un reflet argenté ou nacré. Le rinçage, c’est une simple coulée qui disparaît au premier lavage. Il peut se faire sur des cheveux naturels comme sur des cheveux décolorés. Le coiffeur mélange souvent 2 nuances pour obtenir un reflet plus subtil.

Une belle chevelure est un signe de vitalité. Elle constitue, pour l’homme autant que pour la femme, un incontestable atout. Mais, pour être bien coiffé, il faut la garder vigoureuse et saine. Bien qu’on se soit beaucoup interrogé à ce sujet, on n’a pas fini de se pencher sur ses mystères, et les questions demeurent aussi nombreuses que les suppositions. On n’hésite pas à faire mention d’hérédité et de pollution. Une certitude persiste ; si des facteurs s’additionnent pour altérer la santé des cheveux, les précautions et les soins sont plus que jamais nécessaires.

La première recommandation destinée à ceux qui possèdent une chevelure saine est de ne pas la négliger. Perdre quelques cheveux par jour est normal. Les nouveaux repoussent pour remplacer ceux qui tombent. Mais il serait dommage de les perdre par des lavages excessifs. Une chevelure abondante doit être soignée, c’est entendu, plus encore si on la porte un peu allongée sur la nuque, mais n’abusons pas des shampooings. On évite surtout les produits trop décapants qui détruisent la kératine et dessèchent en même temps le cuir chevelu ; des frictions trop énergiques sont inutiles et même dangereuses. Quand on malaxe les cheveux légèrement, du bout des doigts, ils sont aussi bien lavés que par des frictions appuyées. L’eau trop chaude accentue les effets des produits décapants. La règle reste la suivante : produit doux, gestes doux et eau tiédie.

En dehors de toute question médicale, une chevelure qui s’amenuise ne s’épaissit pas d’elle-même par le seul fait qu’on le désire. Si son affaiblissement va de pair avec un mauvais  état général, la première des précautions à prendre serait de signaler le fait au médecin et de lui demander une prescription de vitamines.

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, A la condition que vous  Respectiez le lien de l’auteur  Francesca : https://medecinehistorique.wordpress.com/

Publicités

Un commentaire sur « Usages thérapeutiques pour nos cheveux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s