Pourquoi le Cercle de Grâce fonctionne

 

 Le Cercle de Grâce dégage l’excès de tension de votre système nerveux. Ce dernier fait partie intégrante de votre corps, bien sûr, mais il existe également dans votre aura, ou champ électromagnétique, sur un mode holographique (comme tous vos systèmes « physiques » !). Ce que vous appelez le système nerveux se trouve en vous, mais son double réfléchi dans l’aura, vous l’appelez « méridiens d’énergie ».

chakra

Voyez-vous maintenant comment les deux ne font réellement qu’un ?

Stimuler ce système à n’importe quel de ses deux niveaux, physique ou aurique, l’incitera au dégagement. Le corps se libère automatiquement la nuit, pendant le sommeil. Si vous vous réveillez chaque matin avec une douleur aux mêmes endroits, ce sont les blocages chroniques de vos méridiens qui interfèrent avec le flux d’énergie. Au cours de nos séances de guérison, nous vous aiderons à dégager ces points, ces douleurs, tout comme le stress accumulé. Pour mieux comprendre, sachez que les méridiens d’énergie tracés par les Chinois il y a plus de 3 000 ans pour l’acupuncture recoupent en fait votre système nerveux.

Voilà pourquoi l’acupuncture est si efficace pour accélérer la guérison et réduire l’enflure : elle libère les méridiens d’énergie liés à la lésion, permettant au Cercle de Grâce de circuler, ce qui aide le corps à se libérer de l’excès de tension interne. Pour ceux qui ont peur des aiguilles, bien d’autres approches manuelles peuvent accélérer la libération des méridiens. Essayez le shiatsu, le jin shin jyutsu, la réflexologie des pieds, l’acupression et les nombreuses formes de massage thérapeutique qui favorisent l’élimination des blocages. Ainsi, l’aura soutient la vie du corps entier en faisant circuler l’énergie universelle à travers son noyau physique et toutes ses couches éthériques.

Le système nerveux est à l’aura ce que le système circulatoire (ou sanguin) est au corps. Alors que le sang ne circule que dans une seule direction, le système nerveux est beaucoup plus polyvalent, comme nous le verrons plus loin dans la section sur les divers modes du Cercle de Grâce. Le système nerveux aussi a un flux – une absorption et une production constantes d’énergie universelle – qui peut aller dans n’importe quelle direction pour se dégager. Ce flux a pour but de recueillir le stress et la douleur dans tout votre être, tant physique qu’éthérique, et de les libérer afin d’empêcher leur accumulation. Ce processus fournit également de l’énergie au corps car il permet de le purifier.

Comment ? L’énergie universelle nourrit toutes les couches du corps, physiques et auriques.

Où que commence le Cercle de Grâce, il fournit à votre organisme une énergie neuve et propre tout en soulageant la douleur. Votre système nerveux est un système à tension fermée ; lorsqu’une extrémité se dégage, l’autre rééquilibre automatiquement la tension en absorbant une quantité équivalente d’énergie neuve et propre.

Chaque fois que vous faites cet exercice, quel que soit le mode de circulation énergétique qui émerge, vous dégagez et renouvelez en même temps l’énergie de votre système. La douleur et le stress sont les déchets des fonctions énergétiques de votre corps. Votre système nerveux est conçu pour « évacuer » les déchets de toutes les couches de votre être. L’énergie universelle qui parcourt votre système nerveux absorbe votre douleur magnétiquement. Celle-ci se dissout littéralement dans ce flux doré qui s’assombrit à mesure qu’il parcourt votre corps. Vous pourriez comparer ce flux à l’huile de vos voitures : elle permet un fonctionnement adéquat, mais absorbe les sous-produits de l’énergie libérée.

Vous savez combien de temps vos voitures peuvent rouler efficacement avant que l’huile soit si sale qu’il faille la changer. Nous vous disons ceci : votre corps a besoin beaucoup plus fréquemment d’un « changement d’huile » que votre automobile ! Pourquoi les gens tombent malades Voici un concept important à assimiler : la douleur et le stress ont une masse et une densité physiques dans les dimensions supérieures de votre corps, c’est-à-dire dans votre aura. Parce que les méridiens énergétiques sont étroitement liés aux méridiens du système nerveux, la douleur et le stress existent également en vous en tant qu’objets physiques. Même si votre corps doit les subir lorsqu’ils causent une tension douloureuse, vos sens ne peuvent, dans la troisième dimension, percevoir ce qui vous arrive. Comme vous ne voyez pas encore ces « poches de douleur ou de stress » causant un blocage éthérique dense, pas plus que vous ne voyez votre propre aura, vous niez leur existence.

Même si vous ne voyez pas votre douleur, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous la sentez si clairement ?

C’est parce qu’elle est aussi réelle et concrète que votre corps, et que sa présence cause une tension pénible en vous. Lorsque vous comprendrez que, dans votre aura, la douleur et le stress sont des objets solides, tout aussi réels que la peau, les muscles et les os de votre corps, vous concevrez différemment la nécessité de vous purifier et de rester équilibrés.

Pour expliquer le phénomène de la douleur, votre langage est plutôt limité : vous n’avez qu’un mot pour la désigner ! Il faut pourtant lui donner différents noms, pour exprimer quel type de douleur vous ressentez. Par exemple, le stress est en fait une douleur de niveau inférieur qui provoque un excès de tension sur vos méridiens. L’accumulation d’un trop-plein de douleur dans votre système nerveux engendre un blocage du flux d’énergie purificatrice censé circuler pour garder tout votre Être en santé.

Dans cet ouvrage, nous utiliserons votre langage pour vous expliquer le Cercle de Grâce. Pensez à l’expression : « Je suis à bout de nerfs ! »

Qu’est-ce que cela signifie, énergétiquement parlant ? Que votre mécanisme de dégagement, votre système nerveux, est si encombré de vieille énergie impure qu’il n’y reste aucune place pour absorber quelque stress que ce soit.

Que se passe-t-il lorsque le système devient ainsi surchargé ? Nous vous avons dit que la douleur est un objet physique de votre corps ; elle doit donc aller quelque part.

Où va-t-elle ? Où envoyez-vous votre douleur ? Quels sont les points faibles de votre corps qui font mal lorsque vous êtes « stressé » ?

Ce sont les zones où vos méridiens énergétiques sont bloqués, ce qui amène le surplus de douleur à s’installer dans vos tissus, vos muscles et vos os. Puisqu’elle n’est pas censée être là, elle provoque une tension physique, que vous ressentez comme une douleur chronique. C’est ainsi que se forment les blocages, lesquels interrompent complètement la circulation du Cercle de Grâce. Lorsque celle-ci est bloquée, le corps n’a aucun moyen de se purifier dans cette région. Il utilise des méridiens de remplacement pour libérer de la tension dans tout l’organisme.

Plus la circulation devient faible, moins vous avez de « force vitale » pour vous soutenir tout au long de la journée. Si vous souffrez d’une douleur chronique qui échappe à tout diagnostic et que votre médecin ne décèle rien d’anormal, vous trouverez peut-être un soulagement en effectuant le Cercle de Grâce au cours de nos séances de guérison et en apprenant comment éliminer vos blocages auriques.

Vous savez déjà que la maladie peut frapper à deux endroits : soit dans la zone des blocages éthériques, soit aux points faibles de votre constitution génétique (c’est-à-dire les tendances héréditaires, comme le cancer ou la maladie cardiaque).

Nous vous présentons cet exercice pour vous permettre de mieux prendre conscience du fonctionnement de votre corps et des moyens à utiliser pour rester en santé. Vous n’avez pas à succomber à la maladie. Dégagez vos méridiens, dé- gagez votre système nerveux et vous demeurerez en santé, vivrez plus longtemps et aurez une meilleure qualité de vie. Vous pouvez porter des lésions éthériques pendant très longtemps avant qu’elles n’envahissent le noyau physique de votre Être. Si vous libérez régulièrement votre être aurique de la douleur, la maladie ne se manifestera pas dans votre corps.

La base de cet exercice est la méditation active. En calmant l’esprit et en tournant votre attention vers l’intérieur, vous sentirez ce miracle d’autopurification se produire tout naturellement dans votre corps. Nous vous demandons de vous concentrer sur le mouvement de l’énergie en vous et de nous indiquer son trajet à haute voix. Si vous arguez ici que vous ne méditez pas et que vous n’avez aucunement l’intention de le faire, sachez que cette méditation vise la conscience du corps et non la simple relaxation avec cessation de la pensée.

Si vous ne voulez pas méditer du tout, considérez cela comme une séance de « relaxation active » ! Vous pouvez également activer le Cercle de Grâce afin de vous purifier lorsque vous vous endormez, lorsque vous vous reposez, ou encore quand vous lisez.

codes

Vous connaissez l’axiome suivant ?

« En prière, on parle à Dieu, et en méditation, on l’écoute. » En disant à haute voix la prière de guérison pour vous relier à nous, vous exprimerez vos besoins à Dieu. En vous glissant dans le Cercle de Grâce, vous vous mettrez à écouter, et à sentir notre présence et nos doux soins. Ainsi, ce processus fonctionne en un équilibre parfait : donner et recevoir.

Accordez-nous votre temps et votre confiance, et vous recevrez en retour la grâce de Dieu. Notre but est d’enseigner à tous les humains à se guérir eux-mêmes en focalisant sur la purification et l’équilibration de toutes les couches de l’Être. Veuillez comprendre que cela est crucial pour votre évolution, et lorsque vous aurez pleinement conscience de ce processus de dégagement, vous pourrez l’amorcer quand vous voudrez. Ce travail en profondeur que nous effectuons avec chaque personne lors des séances de guérison est un aspect majeur de votre progrès métaphysique.

Comment fonctionne le Cercle de Grâce :

Un résumé des divers modes du flux énergétique Le Cercle de Grâce circule en divers modes à travers le corps, en fonction des besoins de la personne à ce moment particulier. La plupart des gens commencent par les modes de blocage. Ces différents types de flux énergétique sont tous appropriés à la guérison. Vous découvrirez que votre corps alterne souvent entre les modes, en fonction de ses besoins du moment. Voici ces divers modes. Mode de blocage intégral. Ce mode s’exerce lorsque le système nerveux a besoin d’une purification totale. Lorsqu’une énergie neuve et propre pénètre par le chakra couronne, le corps se purifie de haut en bas, des deux côtés simultanément, à partir de la tête.

 Le Cercle se dirige de part et d’autre du cou, puis le long des deux bras et des deux jambes à la fois, pour se libérer par les articulations et les chakras des mains et des pieds. Mode de blocage alterné. Le corps passe à ce mode lorsque la tension interne se dégage. À partir du haut, des deux côtés, l’énergie du Cercle de Grâce s’écoule pendant un temps le long des bras et par les mains, puis le long des jambes et par les pieds (c’est-à-dire que la moitié supérieure se libère, puis la moitié inférieure, puis de nouveau la moitié supérieure, etc.).

Mode normal. Ce mode s’exerce lorsque les méridiens sont débloqués et que la circulation est fluide. Entrant par le pied et la main dominants, l’énergie universelle neuve monte du côté dominant du corps et fait le tour de la tête, poussant devant elle la vieille énergie usée, puis redescend par le côté non dominant, avant de ressortir par la main et le pied. Inversion du blocage. Vous pouvez formuler l’intention que le dégagement du Cercle de Grâce se fasse dans telle ou telle direction. Au lieu d’un dégagement à travers tout le corps, vous pouvez imaginer que le flux commence au siège de la douleur et se dirige directement vers la sortie la plus proche.

À partir du site du blocage, le Cercle s’inversera vers la main ou le pied le plus proche, afin de libérer la douleur. Par exemple, un blocage au coude droit se dégagera le long de l’avant-bras, par la main droite. Blocages multiples. Les méridiens sont comme des routes à travée unique, où le dépassement est interdit. Il faut donc commencer par dégager le blocage le plus près de la sortie.

 Si vous avez des blessures au poignet et à l’épaule du même bras, il faut commencer par s’occuper du poignet avant de pouvoir dégager la tension nocive accumulée dans l’épaule.

Lire également l’article du forum LA VIE DEVANT SOIT / Pourquoi le Cercle de Grâce fonctionne

cercle de grace

Extrait du livre : CERCLE DE GRÂCE- retranscrit par Françoise Salaün – Fréquence et physicalité de Edna G. Frankel – Ariane Éditions

Commander ce livre : Canada: www.ada-inc.com  ; Europe : www.dgdiffusion.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s