Transcription de la Voix-Guide d’un Âne  

 

« La finalité de la Divinité est de rendre divin par le partage de sa propre perfection. La Divinité est Amour… et l’Amour, voyez-vous n’est vraiment lui-même que s’il s’offre et se partage. Voilà pourquoi le Divinité communie sans cesse avec sa Création et s’expanse en elle… »  par Daniel Meurois

C’est la voix-guide qui nous confie ces mots.

« … Ainsi, poursuit-elle, tout est Divinité, même ce qui n’a pas conscience de soi et de ce trésor sans cesse renouvelé en soi… C’est cela notre vision du monde…

Avez-vous donc tout oublié de ce que vous savez ? Attendez encore un peu ! Croyez-vous que je vous aie fait venir ici pour que vous assistiez à la déchéance d’un animal sur le bord d’une route ? Il y a une auberge non loin de ce lieu. La conscience-groupe en a murmuré l’existence à celui-ci. Regardez,  vous pouvez déjà en a percevoir les quelques lampadaires allumés ».

« Les lieux qui vivent depuis fort longtemps attirent toujours vos frères animaux, affirme la voix-guide. Ils sont auréolés d’une lumière subtile que l’on voit parfois de très loin. La vie humaine exerce une fascination sur vos frères. Plus ceux-ci sont proches de vous, plus leur conscience les fait s’exprimer par eux-mêmes et plus vos points de repère deviennent les leurs.

âne

A chaque fois que vous vous déplacez, vous laissez des traces derrière vous. Ne croyez pas que le peuple animal y soit insensible. Il tente, par une sorte d’automatisme, de les récolter. Cela génère un puzzle qui pour lui, acquiert petit à petit une signification. Ainsi, l’histoire récente d’un lieu lui est-elle beaucoup plus familières qu’à vous. L’âme animale lit toutes les empreintes de la vie, au niveau où les habitudes et les émotions le sont créées. Cette vision, cette appréhension du monde fait partie de son univers proche. Regardez ce vieux porche à peine restauré qui mène à l’arrière du bâtiment en direction du vivier. C’est vers lui, très explicitement que le chien se dirige. Il y est en quelque sorte aimanté. Devinez-vous pourquoi ?

Allons, approchez-vous encore un peu et regardez mieux. Ne tentez pas de vous reconstruire des yeux physiques ; laissez plutôt ceux de votre âme mieux pénétrer l’espace et le temps. Oui, c’est cela, fait la voix… l’anneau »

« Vous connaissez ce phénomène, reprend aussitôt la Présence. Ceci est l’empreinte éthérique d’une jument qui resta attachée ici plusieurs heures par jour, voilà quelques décennies. C’est la répétition de ses attentes en ce lieu qui a laissé dans le monde vital le sceau de son circuit énergétique de base. Celui-ci teinte encore les lieux et tant qu’il y demeurera, il générera une ambiance… quelque chose de très subtil que seule l’âme capte inconsciemment, une sorte d’écho qui vient du passé. Nombreux sont les lieux qui conservent de telles traces. Vos frères aiment ces cartes de visite que la nature d’un endroit leur propose parfois. Ils les recherchent aussi… sauf… sauf quand ceux-ci hurlent d’angoisse…

 » oui d’angoisse… car n’y a-t-il pas des lieux où l’on abat les animaux par centaines et par milliers chaque année ? n’y a-t-il pas des lieux où l’homme a assassiné l’homme par centaines et par milliers aussi ? De tels endroits demeurent empoisonnés pour longtemps, tant que toutes les consciences qui y ont connu la souffrance n’ont pas trouvé la paix totale dans leur cœur. Les différents corps de la Terre, voyez-vous, leurs réalités éthériques, émotionnelles, mentales et au-delà encore, sont totalement analogues à une glaise où tout s’imprime. Il n’y a là rien de mystérieux ; c’est l’effet d’une mécanique dont vous ignorez seulement les rouages. Vos frères animaux ignorent également ceux-ci, mais ils en sont imprégnés.

Comparativement au vôtre, leur univers est magique parce que l’accès aux différents mondes ne leur pose aucun problème. Aucun niveau de leur être n’y oppose d’argument. Dès lors, pour eux, tout est normal, tout est possible, tout a une incidence sur tout et tout a la fonction d’un grand livre ouvert… « 

« L’empreinte éthérique de cette jument va donc parler en quelque sorte à ce chien »

« Peut-être n’a-t-elle rien de particulier à lui faire sentir. Peut-être transpire-t-elle simplement le parfum d’un bonheur sans histoire… mais elle intéresse ce chien parce qu’elle l’aide à dresser une sorte de plan émotionnel des lieux en participant à son ambiance. Vos amis sont tout émotion ne l’oubliez pas. Ce que vous, vous tentez de maîtriser, voire de combattre, leur sert quant à eux de ciment. Ils en ont besoin. Seuls l’eau et le feu lavent la mémoire vitale de la Terre. Ils sont l’expression matérielle de la Force divine aux deux visages ; l’un féminin, l’autre masculin.

« Le peuple des animaux ne sait pas tout cela. Il en connaît la réalité ; ce qui est très différent. Voyez-vous, vous les hommes, vous avez une conception bien arrêtée et à vrai dire bien confuse d e l’Intelligence. Vous confondez souvent celle-ci avec la culture, l’éducation et l’instruction, bref avec la capacité de rentrer aisément dans un certain moule et d’en utiliser les concepts puis le vocabulaire. Pas un instant vous  n’émettez l’hypothèse que l’Intelligence au sens pur du terme puisse être tout à fait autre chose. Croyez-vous qu’on approche la Divinité par un Doctorat de théologie ? Non, l’Intelligence ressemble à un courant d’eau pure que toute forme de Vie parvient à laisser passer plus ou moins à travers elle et qui n’a rien à voir avec un acquis, fruit d’une civilisation quelconque. L’Intelligence, c’est la Connaissance, c’est-à-dire la faculté de puiser à volonté, dans l’Esprit de Vie lui-même, tout ce qui est nécessaire à l’harmonie de l’instant présent. Elle ne se projette pas dans le futur parce qu’elle en connaît l’illusion. Elle est donc la perfection à travers la simplicité puisque la notion de problème à résoudre n’existe pas pour elle.

Ane sauvage

Vos frères animaux la possèdent, potentiellement, embryonnairement, au même titre que vous. Ils en développent une facette différente de la vôtre, certes, mais qui n’a rien à vous envier… dans le sens où celle que l’humain cultive et développe génère toutes sortes de maux.

A quoi songez-vous donc lorsque vous foulez la Terre ? au but que vous voulez atteindre ou à ce que vous allez faire dans l’heure qui suit… Eh bien, pour ceux de mon peuple, cet automatisme n’existe pas. La manifestation de l’Intelligence qui s’exprime à travers eux s’occupe tout aussi bien de ressentir ce qui se passe sous leurs pattes. Continuez d’observer ce chien… Voyez à quel point il emprunte un itinéraire apparemment illogique sur la pelouse qui s’étend le long du vivier. Il revient sans cesse sur une même zone, en contourne systématiquement une autre. Ne croyez pas que seul son odorat, toujours en quête de la trace d’autres animaux, lui dicte un tel parcours. Les réseaux telluriques signifient en effet quelque chose pour lui. Physiologiquement son axe dorsal qui demeure horizontal s’y prête particulièrement car il est continuellement traversé de bout en bout par les courants qui circulent à la surface de la planète.

Ainsi que tous ses frères, il aime, lorsqu’il le peut, se laisser capter par leur rayonnement. Il en suit l’invisible tracé le plus possible. Il en perçoit intuitivement les noeuds, c’est à dire les endroits qui vont perturber son équilibre ou au contraire le régénérer ou susciter en lui des rêves ».

« Vous ne pouvez pas calquer votre attitude sur la leur car la polarité de vos corps n’est pas toujours analogue à celle dont la nature le sa dotés. Loin s’en faut. Vos frères les chats par exemple, aiment plutôt à sommeiller, lorsqu’ils sont seuls, sur les lieux où l’humain aurait, quant à lui, tendance à se décharger en vitalité ».

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas à la seule condition que vous citiez la source du  blog de Francesca http://devantsoi.forumgratuit.org/

à cette adresse https://medecinehistorique.wordpress.com/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s