Le magnétisme – la polarisation des Energies

Il existe une grande loi cosmique qui dit :

Tout ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,
et, tout ce qui est en bas est comme ce qui est en haut.

Si donc on trouve en bas le plus et le moins, c’est donc qu’ils existent en haut, donc en Dieu lui-même. On peut donc dire que Dieu est polarisé, qu’il a, en termes électriques, une énergie positive et une énergie négative. Si donc Dieu est constitué de ces deux forces, puisque Dieu a fait l’homme à sa ressemblance, l’homme se trouve donc aussi polarisé. Ces deux polarités sont en parfait équilibre lorsqu’elles sont Dieu, alors qu’elles ne le sont plus lorsqu’elles sont en l’homme. (En passant, comme ça, c’est ce que nous proposent toutes nos incarnations passées et futures, établir l’équilibre.)

Il y a aussi une seconde loi qui dit :

La pensée est une énergie et l’énergie suit la pensée.

C’est grâce à cette loi qu’il existe, entre autres, des magnétiseurs, des guérisseurs.
Il n’y a donc pas de secret. Venons-en à l’homme et au magnétisme : 

Je ne veux pas entrer dans les détails historiques du magnétisme, chacun pourra trouver ces informations sur les sites appropriés. À chaque époque de la vie sur terre l’homme a essayé de comprendre les énergies et se débrouiller avec ce qu’il a compris et cru. C’est ce que l’on appelle le magnétisme animal. Pour information,  en étudiant les ouvrages d’Hector Durville. Les deux images montrant les polarités sont extraites de ces ouvrages.

Magnétisme

Ces énergies, que nous avons tous en nous, peuvent être transmises d’homme à homme par le simple fait de la deuxième loi que je viens de citer. Si j’ai des pensées de compassion vis-à-vis d’un proche qui se trouve momentanément en déficience énergétique, je peux donc, par le simple fait des vases communicants en quelque sorte, lui donner l’excédent que je possède pour lui venir en aide. Mais, par le même phénomène, je peux, si je suis mal intentionné, lui envoyer des pensées négatives. Eh ! Oui, cela marche dans les deux sens !

Il ne faut pas croire que c’est de l’utopie. Il fut un temps où il fallait faire très attention lorsque nous étions dehors, les énergies négatives volaient dans tous les sens. Le mauvais sort était courant à l’époque que j’évoque qui n’est pas si loin que ça d’ailleurs, à des siècles où il y avait de fortes croyances, des idolâtries, le culte des faux Dieu, parce que les personnes de ce temps-là travaillaient plus avec les énergies basses que celles un peu plus positives. Leurs formes pensées ne leur permettaient pas de faire autrement. À notre époque, plus personne n’y croit et cela ne marcherait plus, le matérialisme a fait son travail, « Je ne crois que ce que je vois ».

Quelle énergie l’homme peut-il transmettre ? 

Dans ses premières incarnations, l’homme vit d’une façon plus animale qu’humaine, il vibre d’une façon très basse et les énergies qu’il dégage sont aussi très basses. Alors, pour faire un certain travail, l’homme faisait appel à des entités bonnes ou mauvaises, tout dépendait de l’homme en question. Il pouvait très bien travailler avec le bas astral, comme on dit, et cela pouvait marcher un certain temps. Vieillissant, n’étant plus maître du jeu, ces entités lui prenaient le peu d’énergie qu’il avait et il se retrouvait à l’état « de légume » si je peux m’exprimer ainsi.
Puis d’incarnation en incarnation, l’homme se modifie, sa conscience grandit, il peut ressentir les choses, les pressentir, son intelligence se développe, ses vibrations deviennent plus subtiles, plus rayonnantes, plus humaines, un peu plus divines. De ce fait son énergie « l’intelligence active peut entrer en action et agir en suivant la loi :
La pensée est une énergie et l’énergie suit la pensée.

C’est cette énergie qui se dégage de l’homme, qui peut être transmise aux autres. Lorsque nous sommes en groupe, l’énergie formée est celle du groupe, chacun prend l’énergie de l’autre sans s’en rendre compte et se trouve harmonisé à tous les éléments qui forment le groupe. C’est ce qui fait que suivant les rassemblements on peut se trouver vidé ou au contraire rempli d’une énergie invisible, mais qui est celle du groupe. Plus l’homme grandit en sagesse, en discernement, en connaissance, plus il devient fort, rayonnant. Le magnétisme il est là. Ce n’est pas un don que ma grand-mère m’aurait donné. Il n’y a rien de kabbalistique là-dedans. Cependant, si ma grand-mère me parle de son « pouvoir », cela va susciter en moi le besoin de savoir plus, de lire des livres et si je suis suffisamment ouvert et si dans mes vies passées j’ai élevé mes vibrations, je peux devenir guérisseur. Mais tout cela se travaille. Travail sur soi, sur ses motivations, reconnaître et contrôler ses émotions, ses qualités de cœur, du moment où l’homme a les deux pieds bien sur terre et l’esprit tourné vers le ciel, tout peut avoir lieu. Il est dit en Inde :

« Plus vous voulez vous élever plus il faut avoir les pieds sur terre, chaque arbre vous le dit ».

Tout le monde peut transmettre quelque chose, c’est certain, mais tout le monde ne sera pas forcément efficace même en utilisant une très bonne méthode. Nous avons tous un travail à faire, chaque travail est important pour l’humanité entière. Alors inutile de vouloir faire comme. À cette époque de la vie sur terre, pour celui qui veut se lancer dans l’aide, le soutien, la guérison, il est important qu’il ait la collaboration des anges guérisseurs où son Maître si celui-ci prend en charge ce travail. Il faut arrêter de travailler avec l’astral, ce qui fut fait autrefois.

Donc le corps humain est polarisé.

Il reçoit le plus du soleil par le haut de la tête et le moins de la terre par la plante des pieds. Ces deux énergies, passant par l’homme, deviennent transmissibles grâce à l’intelligence active de l’homme soit le chakra du cœur.

Qu’est-ce que l’intelligence active ?

Lorsque l’on parle de cœur, l’homme pense sentiments. L’intelligence active ce n’est pas du tout cela. Elle s’acquiert au fur et à mesure de nos expériences voulues par l’âme et faites par la personnalité dans la pensée juste. C’est le « je sais » de l’Âme et non pas le « je connais » de la personnalité. « Tu ne sauras ce qu’est la chaleur qui brûle que lorsque tu auras touché quelque chose de chaud ».

Le « Je connais » de la personnalité doit entrer en manifestation, en expériences humaines, pour devenir le « Je sais » de l’Âme. Pour sourire un peu, il me vient à l’esprit la chanson de Jean Gabin — Maintenant je sais — Je vous souhaite à tous, au moment où vous serez devant le Maître, d’arriver les bras pleins de « Je sais »……. « Je sais »……et si l’on vous dit c’est tout…………..vous pourrez répondre : « C’est tout ce que je sais, mais       ça,       je le sais ».

L’intention est simplement d’informer et non pas de former des guérisseurs. Parce que des méthodes, il y en a et je pourrais dire presque autant qu’il y a d’hommes. Il n’y aura que celle que tu sauras trouver, la tienne et qui repose sur des principes réels et universels qui sera la plus efficace dans tes travaux.

Tout le monde peut transmettre quelque chose à un proche ou un ami, mais dans le respect des lois cosmiques et du magnétisme. Évidemment, cela suppose d’être soi-même en bonne santé et en pleine forme.

Les lois du  magnétisme

Première Loi :

Le corps humain est polarisé.

Le côté droit est positif

Le côté gauche est négatif.

La ligne médiane avant est positive.

La ligne médiane arrière est négative.

Deuxième loi.

La polarité est inverse chez les gauchers

Troisième loi

Les pôles de même nom (plus + plus) excitent.

Les pôles de noms contraires (plus + moins) calment

POLARITES

Ce sont donc ces lois, qui sont aussi celles des aimants, que vous pourrez adapter à votre technique, à votre approche : la psychologie, le respir, les passes, les massages, les couleurs, les sons, les plantes, etc.

Voici quelques exemples :

Votre enfant a mal à la tête, en supposant bien sûr que ce ne soit pas son état permanent qui relève de la médecine, vous allez pouvoir le soulager, voire faire disparaître son mal de tête. On va admettre que c’est un mal passager, vous pouvez lui donner un antalgique, c’est sûr, mais suivez la méthode des aimants et vous aurez le même résultat. Dans ce cas-là, puisque c’est un excès d’énergie, il faut calmer. En principe la tête est très chaude.
Votre enfant est assis sur une chaise, faites de même en vous plaçant à sa gauche et lui faisant face. En suivant la loi qui dit que les pôles de noms contraires calment, posez votre main gauche (négative) sur le front qui lui est positif, les doigts orientés vers le haut en forme d’antenne et la main droite (positive) sur la nuque qui elle est négative, les doigts toujours orientés vers le haut pour former une antenne par laquelle excès d’énergie va s’échapper. Vous vous concentrez et vous visualisez une petite fumée qui sort au sommet de vos doigts. Petit à petit le mal de tête disparaît.

On va admettre que le mal de tête est dû à une mauvaise digestion, aux moments des fêtes,  exemple : trop de gâteaux. Il va falloir exciter l’estomac pour en activer la digestion et en même temps faire échapper le trop d’énergie au niveau de la tête. Votre enfant est assis sur une chaise, faites de même en vous plaçant à sa droite. Toujours en suivant les lois de la polarité, vous placez votre main droite (positive) sur l’estomac qui lui est aussi positif. Il va y avoir excitation au niveau de l’estomac, puisque la loi dit que les pôles de même nom excitent, d’où accélération de la digestion.

En même temps placez l’autre main, donc la gauche au niveau de la nuque pour servir d’antenne pour évacuer l’excès d’énergie. Bien sûr, cette main n’est pas en position pour calmer puisqu’il y a un moins plus moins, mais là c’est votre mental qui va agir et qui va faire sortir l’énergie, comme il est dit : la pensée est une énergie et l’énergie suit la pensée.

MAGNETISME

Ne soyez pas étonné si votre enfant renvoie son repas, le corps réagit aussi à sa manière. Donc soyez prévoyant, mais en principe tout se passe très bien.

Un de vos proches se foule la cheville, avant de courir à l’hôpital, prenez dans vos deux mains la cheville de votre proche et avec votre respir, votre pensée, faites circuler l’énergie puisqu’à ce moment-là les deux mains ensemble vont créer le neutre.

Votre mari se brûle en faisant le barbecue. Dans ce cas-là, vous n’allez surtout pas faire une application des mains sur sa peau, il souffre déjà tellement. Vous lui faites tendre le bras concerné par la brûlure par exemple et avec vos deux mains, vous faites des passes en partant du haut de l’épaule ou du coude vers les extrémités des doigts sans toucher la peau et en pensant qu’avec vos doigts légèrement repliés vous ramassez en quelque sorte l’énergie qui a provoqué la brûlure.

Votre passe doit largement dépasser le bout des doigts, 10, 20 cm. Finissez votre passe en secouant vos mains comme vous le feriez pour vous débarrasser de l’eau, de la boue ramassée dans votre jardin. Faites des passes comme cela pendant une dizaine de minutes. Même si après vous allez à l’hôpital, vous aurez contribué à ce que la brûlure ne fasse pas de bulle d’eau et pas de cicatrice.

Vous pouvez utiliser cette méthode sans danger, puisqu’elle est naturelle. Il vous faut simplement réfléchir un court instant à votre position, dois-je calmer ou dois-je exciter ?
On ne peut pas faire n’importe quoi en suivant les lois de la polarité, des aimants donc.
La loi des aimants existe oui, mais pas de fantaisies je vous en prie. Pour vous faire comprendre, je vais vous raconter ce qu’il m’est arrivé le jour où une amie m’appelle pour venir aider sa mère qui souffrait du cœur. Cela s’est passé il y a bien longtemps maintenant, j’étais dans mes débuts du magnétisme, et la leçon croyez-moi je m’en souviens !

La maman était donc allongée sur le lit, j’arrive et je m’assois à côté d’elle. C’est vrai qu’elle n’était pas bien. Impressionnant, je me demandais ce que je venais faire là.
La disposition de la chambre et la position du lit faisaient que je ne pouvais être assis que de son côté droit, ma main droite, la main la plus disponible, était donc du côté droit de la maman. Je pose donc ma main droite au niveau de son cœur. En quelques minutes je vois la maman changer de couleur, sa respiration devenait de plus en plus pénible. Je retire vite ma main et je réfléchis à la polarité.

Sachant que le cœur est positif, je ne pouvais pas calmer dans cette position, positif sur positif excite. Je change vite de main ce qui me donnait à moi une position très inconfortable, mais au bout de quelques instants, la maman me sourit, son visage reprenait des couleurs, et elle me dit, « ouf, ça va mieux ». Donc ne pas faire n’importe quoi.

Le magnétisme a été pour moi le point de départ. Plus tard je me suis intéressé au toucher subtil, le pouls des acuponcteurs, aux travaux de Jeanine Fontaine (*), puis du Dr Hamer (*). Ressentir si tous les corps sont bien en place est quelque chose qui m’a fasciné. Donc j’étudie Jeanine Fontaine et au fur et à mesure que j’avançais, mes perceptions changeaient. J’ai eu une phase pas très agréable où sans abandonner le magnétisme quelque chose d’autre s’installait. Déroutant mais combien enrichissant.
Sous mes mains je sentais quelque chose de vivant, une respiration, les énergies chaudes ou froides. Il m’a fallu du temps pour apprivoiser ce ressenti, ou plutôt me laisser apprivoiser par ces nouvelles énergies.

Au bout d’un certain temps, trop long à mon goût, j’ai pu ressentir le corps éthérique des personnes qui venaient me voir. Ce corps éthérique ne nous appartient pas, il a reçu l’autorisation de s’incarner en même temps que nous pour nous donner le mouvement, et toutes les fonctions que le corps a besoin. Pour bien fonctionner il doit se situer bien centré au corps physique. Avec un peu d’entraînement on peut voir ce corps éthérique, il se présente comme une petite lumière au contour du corps humain. Mais pour X raisons il peut se déplacer, soit parce que l’individu ne le respecte pas, il lui fait faire des choses que lui, corps éthérique, ne peut refuser, comme par exemple boire beaucoup d’alcool, manger trop de chocolat, et il doit digérer tout ça. Il trouve que dans ce corps il a beaucoup de boulot, alors il travaille à digérer, éliminer tout ce surplus. Quand il en a assez, fatigué, il se décale du corps physique et reste à quelques dizaines de centimètres pour le meilleur des cas, voire un, deux, trois, quatre mètres, au plafond, contre les murs, etc.

Il est donc important pour le guérisseur de savoir le recentrer au corps physique et c’est un vrai régal. C’est toujours les premières expériences qui marquent le plus.
Pastor dit : Quiconque entreprend la guérison, s’attaque à un édifice de taille, parce qu’il s’attaque à sa propre ignorance.

Le temps passe, ces nouveaux ressentis subtils s’installent progressivement, et j’avoue que c’est très enrichissant, et côté émotions…….. Bref, je n’étais pas au bout de mes découvertes. Je ne voudrais pas trop insister sur tout le travail qui est fait en amont, méditation quotidienne, pour moi c’était le rituel que vous pouvez trouver sur le site, travailler la lucidité, le bon sens, la connaissance du corps, la psychologie, sans oublier les maux de l’humanité, comprendre pourquoi ces maux viennent et s’installent (Dr Hamer) etc. mais c’est tout de même très important.

En même temps se développait aussi une relation avec le ciel, les anges guérisseurs ou un Maître, je ne sais pas trop. Cela n’est d’ailleurs pas très important de savoir qui vient, qui protège, qui guérit, il ne faut même pas se poser la question. Par contre ressentir la présence, ça oui, c’est important. Si j’ai un conseil à donner à celui qui veut se lancer dans cette aventure, je lui dirais ne cherche pas à savoir quel est le Maître ou l’Ange qui vient, évertue-toi à trouver la présence. Tu fais comme tu veux, mais pour avoir vécu ces expériences et mettre aussi beaucoup accroché à un Maître, à Pastor entre autres, je me suis rendu compte qu’ils devaient beaucoup secouer les mains lorsque je m’accrochais trop à lui, à eux.

Pastor dit : « Il n’y a que toi et la création, toi et ta création. »

Alors les émotions oui il y en a eu.

Un jour je reçois une maman qui m’amène sa fille atteinte d’anorexie. Je l’ai reçue plusieurs fois et un jour, alors que tout se passait bien, j’entends une voix intérieure me dire : « Paul, c’est bien gentil de me donner de l’énergie, mais laisse-moi vivre la vie que j’ai choisie.»
Je retire immédiatement mes mains, abasourdi et reste quelques petites secondes sans rien dire et je risque mentalement une question. « Est-ce pour une question d’évolution ? » La voix me répond, – Qui peut dire être évolué.
J’avais dû changer de couleur, la maman me regarde, me fixe du regard et je la mets au courant de ce qui venait de se passer. Nous en restons là.

Deux, trois ans plus tard, je revois la maman et lui demande des nouvelles. Elle me montre une photo de sa fille, une jeune fille splendide et en pleine santé.

Voir le message de Pastor « La Guérison » Une autre fois, je recevais un garçon atteint de mucoviscidose. À voir les difficultés qu’il avait pour respirer me mettait dans un état de souffrance et de compassion immense. J’avais de la peine à me concentrer. Au bout d’un moment, je m’adresse à la présence, Maître, Ange, je ne sais toujours pas, je laisse parler mon cœur (mon émotionnel) et lui dis :
– Prends de ma santé, prends de ma force et donne-lui.
La réponse n’a pas tardé, sèche et impérative :
– Est-ce que je dois vraiment ?
Éberlué, je ne réponds pas.

Ce n’est que quelques instants plus tard que j’ai compris la leçon. On a voulu me montrer que c’était mon émotionnel qui avait fait la demande et non mon intelligence active, le cœur. Je m’en suis terriblement voulu et j’ai pleuré.

LECON CHEZ FRANCESCA

La leçon était plus importante que le don.

De toute façon, je le dis pour ceux qui peuvent lire et réagir avec trop d’émotionnel, même si j’avais dit oui, prends, il ne se serait rien passé. Chacun vit sa vie, avec ses phases de bon et de moins bon, voire dramatiques. Lorsque l’on a en face de soi un tel patient, il faut savoir accepter la souffrance de l’autre, accepter ses propres limites, surtout si les maladies sont karmiques. Dans ce cas, on a en face de soi une Âme courageuse qui a décidé de nettoyer son astral, son corps éthérique.

Je ne veux pas qu’en lisant ces quelques lignes une quelconque émotion monte à la surface, ou que vous émettiez un quelconque jugement. Cela fait partie de mon histoire, et si en vous cela déclenche une prise de conscience, alors j’aurai bien travaillé. Il vous appartient d’écrire votre histoire, avec sans doute d’autres expériences.
C’est donc ce que je vous souhaite du plus profond de mon cœur.

Signé Paul 

Les références citées dans le texte

(*) Hector Durville – (1849-1923)- (fondateur de l’Ecole pratique de Massage et de Magnétisme, de La Société de magnétisme de France, il prit la direction du Journal du Magnétisme crée par le Baron du Potet en 1845).

(*) Dr Janine Fontaine – Médecin anesthésiste à l’hôpital parisien Broussais. À la mort de sa mère, elle  découvre d’autres médecines et se rend à Manille pour suivre l’enseignement d’un célèbre guérisseur, Tony Agpaoa. Auteur de  «Médecine des trois corps»

(*) Dr Ryke Geerd Hamer. En étudiant son propre cancer à la mort de son fils Dirk ainsi que 11000 malades, l’ont amené à dégager des constances et à formuler la loi d’airain du cancer. Il pose « les fondations de la nouvelle médecine.»

En savoir plus sur http://www.conscienceuniverselle.fr/magnetisme

 

Advertisements

2 commentaires sur « Le magnétisme – la polarisation des Energies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s