Pourquoi le SIDA existe

 

Quand il s’agit de parler de cette dislocation, il faut faire une différence entre ce qui est maladie et ce qui est dislocation, discordance, car le sida n’est pas une maladie. Tout le monde croit qu’il s’agit d’une maladie. On répertorie tous les faits, tous les symptômes comme les symptômes d’une maladie. Mais le sida n’est pas une maladie.

sida1

Qu’est-ce alors qu’une maladie ?

Une maladie est quelque chose qui provient depuis les énergies de la terre. C’est-à-dire quelque chose qui se manifeste de quelque façon que ce soit sur un plan physique, mais dont la cause provient d’une imperfection depuis la relation, homme terre. Autrement dit, tous les problèmes d’alignement, de résonance et de respect de la terre.

Ne sont pas maladies, les désordres qui viennent de l’alignement entre l’homme et le ciel. Ces problèmes-là, sont des problèmes de dislocation et de discordance. Lorsque l’on regarde les deux s’effectuer sur le plan humain au travers du corps, du mental, il n’y a apparemment aucune différence, car un désordre peut ravager autant qu’une maladie. Cependant, un désordre n’est pas une maladie. Un désordre ne va pas pouvoir être traité comme une maladie et ne sera pas conquis par l’avancée de la science. Un désordre s’évanouira simplement de lui-même, et sera expulsé hors du corps collectif de l’humanité par une évolution spirituelle.

Donc comment accomplir cette évolution, et comment se débarrasser, non seulement du sida, mais aussi des maladies mentales, de certains cancers et autres désagréments qui touchent localement des organes de façon beaucoup plus basse, beaucoup plus petite, mais qui sont tout autant désagréables ?

Il faut comprendre une chose et la comprendre comme je vais la dire. Il n’y a pas d’interprétation possible. Alors, ou vous le comprenez, ou vous ne le comprenez pas, mais n’essayez pas de discuter.

Pour comprendre le sida et les autres désordres, il faut savoir que l’être collectif, que l’on appelle l’humanité, est en phase de communication et de communion avec un soleil supérieur. C’est-à-dire, avec des centres beaucoup plus profonds, beaucoup plus spirituels, dans l’organe central que représente le soleil pour le système.

Donc, chaque fois qu’un homme ou qu’un être collectif, comme une humanité, va être mis en contact avec des énergies supérieures, ces énergies vont l’obliger à être semblable à leur nature, et tout ce qui en l’homme ne sera pas semblable à la nature de l’énergie qui vient sur lui, devra donc être brûlé. Ce qui fait que les désordres, certains cancers, certaines maladies mentales et aussi le sida, ces désordres-là ne sont pas à voir comme des maladies, comme des châtiments. Ces problèmes sont plutôt à comprendre et à visualiser comme d’immenses abcès que l’on crève. Lorsque vous avez un abcès et qu’on vous le crève, êtes-vous envahis de terreur ? Non. Vous êtes au contraire soulagés qu’il soit crevé, parce que vous allez pouvoir vous refaire une belle peau et vous débarrasser du microbe. Les désordres doivent être vus comme une purification.

Bien sûr lorsque l’on regarde cela avec le cœur et l’œil humain, la purification semble être quelque chose de difficile à accepter. Car il y a la souffrance, il y a la mort, il y a aussi le rejet honteux que font les autres qui sont apparemment sains. Cela fait beaucoup de choses à supporter, c’est certain. Mais cependant, si vous pouviez voir avec l’œil de l’âme, vous verriez que celui qui est atteint de cette maladie ne devrait pas se sentir châtié par un fait karmique. Au contraire, son âme s’approprie de plus en plus de lumière et de dilatation, étant donné qu’elle rejette sur le plan physique tous les blocages, tous les obstacles, qui empêchaient l’âme de recevoir directement cette énergie.

À la fin et au début de chaque grande ère, il y a toujours de grands désordres. Il y a toujours une grave augmentation de toutes les maladies, que ce soit celles en provenance de la terre ou celles en provenance du ciel. Il y a aussi une accélération de la folie. Ce qui fait qu’il semble qu’il y ait plus d’enfants qui naissent anormaux ou qui naissent contraires à la nature. Il y a aussi de plus en plus de criminalité, de plus en plus d’escroqueries ou de manigances politiques. Tout semble devenir de pire en pire alors qu’il est dit que l’on approche du nouvel âge, de la nouvelle ère.

Comment comprendre, comment concevoir cela ?

Il ne faut pas croire, qu’étant donné que l’on va entrer dans une nouvelle maison, il faut se dépêcher de faire la lessive du linge que l’on emporte de l’ancienne. Ce n’est pas une lessive, et celui qui croit que tous ces désordres sont des lessives est un être superstitieux qui croit aux châtiments. Or, j’ai dit qu’il n’était plus question d’exercer une quelconque superstition. Celui qui veut être du nouveau monde ne doit pas être un être de superstition, mais un être de sagesse, qui repose sa pensée sur des bases et des fonctionnements occultes, une vision qui est donc pure. Il ne faut pas voir le châtiment de Dieu partout, car il n’existe pas. Il n’existe aucun châtiment.

sida

Comment se fait-il donc que l’humanité semble être parfois châtiée ?

L’humanité semble être parfois châtiée, uniquement, parce que disposant de sa grande liberté, quand l’humanité met au monde un arbre qui est vil, cet arbre tue celui qui l’a planté. C’est aussi simple que cela. Personne ne juge, personne ne se fatigue à juger, aucun Seigneur du karma n’est là pour juger les hommes, aucun Maître ne se fatigue à peser ce qui est bon, ce qui est mauvais dans l’homme. C’est l’homme qui fait cela. Alors, ne crois pas que parce que tu le fais, Dieu le fait aussi.

C’est ta grande liberté de créateur qui te permet cela, et c’est en même temps un énorme risque, parce que si tu ne sais pas faire un bon fruit, un fruit qui va perpétuer ton éternité, nourrir ta beauté intérieure, et bien tu connaîtras la mort et l’enfer. Mais cela ne veut pas dire que la mort et l’enfer existent. Rien de tel n’existe. Mais par contre, tu peux créer toi-même ce qui n’existe pas en plantant un arbre qui ne donnera pas de bons fruits. Alors que tout a été prévu pour l’évolution, pour le bien perpétuel, toi, tu es capable de créer l’enfer de tes propres mains, alors que tu es en train de prier Dieu.Étrange ! N’est-ce pas ?

Donc, si tu veux en quelques mesures partager la tâche qui vise à soulager le monde, tu dois d’abord te départir de tous tes archaïsmes, la superstition, le rêve, le manque de force etc. Ainsi, tu pourras aider ceux qui sont en train de s’aligner avec des forces supérieures, qui en éprouvent un mal immense et qui peut-être vont en mourir.

sida-0

Vous pouvez me dire : « C’est très beau d’imaginer une cause cosmique comme étant la cause du sida, ou encore pour l’humanité, une cause d’alignement pour une plus grande spiritualité, mais concrètement, comment réagir contre le sida ? »

Je dirais qu’il existe une façon très simple de réagir contre le sida, comme de réagir contre toutes les maladies qui sont des désordres de l’alignement. Il faut une bonne fois pour toutes s’aligner avec l’énergie. Donc, éventuellement, moins porter les efforts sur la guérison du corps et davantage sur l’alignement de l’être et par là même le corps sera dépouillé.

Tout le problème réside non pas dans l’alignement qui est à faire, mais dans l’homme qui va devoir faire l’alignement. Parce qu’il est certain que, même si l’on donne les clés de l’alignement, même si l’on crée des séminaires pour aligner les personnes, il y a un maximum d’individus qui ne seront pas capables de s’aligner, parce qu’ils n’ont pas la foi nécessaire, parce qu’ils ne comprennent pas tout à fait ce que l’on dit, parce qu’ils ne déclenchent pas en eux les feux nécessaires. Donc il y aura toujours ceux qui pourront et ceux qui ne pourront pas. Ceux qui ne peuvent pas doivent alors entièrement s’en remettre aux mains de la médecine pour essayer de guérir le corps et je souhaite qu’ils y arrivent. Mais la médecine ne peut pas guérir les désordres vibratoires et les moments d’alignement avec les couches du soleil. La médecine ne peut pas guérir cela, c’est impossible. Tout simplement parce qu’elle n’a pas fait le pas dans le maniement des énergies. Mais lorsque cela sera fait, elle pourra alors couvrir tous les problèmes, sans manquer de qualité et de brio.

Il est donc nécessaire, qu’actuellement, tous ceux qui s’occupent de guérisons plus ou moins holistiques, puisque c’est ainsi que vous appelez ce mouvement, disons la guérison par l’esprit, par les énergies, se solidarisent pour être là, afin de compléter l’action de la médecine, sans chercher à collaborer ou à cohabiter avec la médecine. Car la médecine traditionnelle n’acceptera jamais cette version des faits.

Il faut donc travailler plus ou moins en secret, de façon anodine, de façon presque enfantine pour ne pas éveiller des réactions contraires de la part de la médecine. Car si l’égrégore entier et total de cette profession se mettait à monopoliser cette énergie, cela finirait par entamer et entailler le pouvoir de ces guérisseurs. Cela créerait des ondes de parasitage.

Donc, comme le guérisseur travaille pour les autres et non pour lui-même, je le répète, qu’il travaille de façon secrète et silencieuse, même s’il lui semble insupportable d’avoir réussi à guérir ou à stabiliser quelques personnes et que sa découverte devrait être partagée par tout le monde, afin que tout le monde en profite. S’il pense cela, le silence que je lui demande lui semblera insupportable et il se dira : « Je ne peux pas détenir cette chose, cette découverte et ne pas la partager avec le monde. Je suis un assassin. »

Je te rassure en te disant que tu n’es pas un assassin, mais un être extrêmement intelligent, parce qu’il n’y aura pas que toi qui auras découvert cette chose. L’important est de travailler avec tactique. C’est cela qui assure le progrès et la réussite.

Ce n’est pas d’arriver par exemple au parlement ou à un congrès et de dire : « Il faut faire ceci, ceci et cela. » Personne ne te croira. Personne ne voudra de ta découverte. Par contre, travaille tout par l’intérieur, justement comme font les hommes politiques. Tout le monde utilise le système de la taupe. (C’est ainsi qu’on nomme ce phénomène). On infiltre silencieusement, de façon invisible et un beau jour l’infiltration est si grande, que du côté invisible la chose passe du côté visible. Une fois que, dans l’invisible tout est saturé et que l’énergie a réussi à grandir, qu’elle bouillonne, automatiquement cela déborde avec force sur le plan visible.

Cela aussi, est une chose que vous devez connaître si vous voulez être fort. Vous devez avant tout construire votre projet dans l’invisible et apporter de l’énergie avec vos amis de façon à créer une pression astrale. Et lorsque la pression sera immense paf… tout va éclater et tout va se manifester sur le plan physique. C’est ce qu’utilisent les hommes qui veulent faire du mal. C’est ce qui se passe à l’heure actuelle et qui engendre les guerres. L’agressivité monte, monte, est vécue dans le corps astral et un beau jour à force d’être alimentée, cette agressivité débouche sur une guerre.

Si vous voulez être aussi puissant que le mal, connaissez cette loi, car le mal utilise les mêmes lois pour effectuer ses plaies, ses blessures. Soyez aussi malin que lui. Et comme a dit Jésus : « Soyez malin comme des serpents. » Cela ne veut pas dire qu’il faut être comme le serpent vicieux d’esprit, pour pouvoir se préparer à toutes les circonstances qu’il va créer. Cela veut dire : connais les lois comme le mal, qui, lui, très malin, connaît les lois pour créer le mal, pour établir son royaume. Il n’est pas fou le mal. Il ne vient pas en habit de triomphe essayer de planter son drapeau dans le monde. Regarde comment il fait. Il est malin parce qu’il connaît les lois. Il sait qu’il doit grandir dans l’astral, même si cela demande des années, voire des siècles. Il sait qu’il ne doit pas se montrer aux hommes, car l’homme dans le fond a une bonne volonté et il ne serait pas séduit. Il sait qu’il doit travailler au niveau du subconscient et de l’inconscient, et automatiquement en travaillant dans l’ombre il arrive à augmenter son influence et un jour, grâce à un groupe il peut dominer.

Celui qui veut faire le bien doit agir avec les mêmes lois, car ces lois ne fonctionnent pas pour le bien ou pour le mal, ces lois sont en fonctionnement, un point c’est tout. Donc utilisez-les.

Il y a encore beaucoup à dire sur le désordre, et j’y reviendrai lors d’autres rencontres.
Pour l’heure, je veux que vous soyez bien centrés sur les sujets que j’ai abordés et que vous repartiez avec cette graine. Mais sachez que je n’attends pas que dès demain vous soyez différents. Je laisse l’horloge du temps apporter toute l’eau nécessaire, pour qu’un jour, vous ayez vous-même et pour vous-même le bonheur d’être différent.

Je vous salue.

Extrait des dossiers  la « Conscience Universelle »

blog de Francesca https://medecinehistorique.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s