La place de l’humain dans la maladie

« L’humain vit dans un monde des sens. Il est lié par ses conceptions de l’espace et du temps. Il applique des termes quantitatifs à des choses spirituelles, ne réalisant pas que Dieu remplit l’univers entier, et cependant le tout de Dieu est dans chaque cellule séparée du corps, dans chaque minuscule organisme, dans chaque brin d’herbe.

Cependant, il n’y a pas de séparation en morceaux ; Dieu étant indivisible, est en chaque endroit, à n’importe quel moment, avec le tout de Lui-même. Il n’est pas taillé en des trillions de pièces minuscules afin de résider dans les différents organismes. Il nous faut nous débarrasser de cette notion matérielle qui est le résultat d’un raisonnement matériel.

Il y a davantage en ce qui précède que nous ne voyons d’abord. C’est un principe fondamental que nous devrions saisir, car lorsque pour la première fois nous nous éveillons à sa signification, nous sommes frappés par une conception qui bouleverse l’imagination.

lhumain-dans-la-maladie

La première fois qu’un être atteint à la conscience intérieure du fait qu’il est habité par la toute puissance et la présence de Dieu, et non seulement par un tout petit fragment de celles-ci, il se sent réveiller en soi un sentiment de sécurité qu’il n’avait jamais cru possible auparavant.

Lorsqu’il entrevoit l’immensité de cette vérité que toute la Puissance Universelle coule à travers son corps, il est capable de demeurer en une calme assurance, avec une absence totale de peur. L’humain n’a pas besoin d’accepter une soi-disant révélation pour connaître Dieu.

Il est vrai que des humains à la vision élevée et à l’intuition spirituelle les ont rédigées, et les considérant comme telles, nous devrions être reconnaissants de la pensée qu’elles expriment. Mais ce n’est pas une obligation pour nous de les accepter « in toto » comme définitives.

Nous aussi possédons raison, jugement et faculté d’observation; la connaissance que nous atteignons à ce savoir par notre propre développement mental est une révélation aussi valable que celle transmise par tout humain ayant vécu dans le passé. »

C’est là la Puissance Intelligente à laquelle l’humain a accès, parce qu’il est « UN » avec cette Intelligence Universelle. Exactement aussi longtemps qu’il continue à rester aveugle devant ce fait, il continue à vivre la vie d’un esclave. Cette Puissance extraordinaire est à sa portée, mais elle ne veut pas servir l’humain à moins qu’il ne l’appelle lui-même. »

Docteur Frederick – W.Bailes

annime-de-leau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s