Nous souhaitons tous guérir, et que faisons-nous pour cela

 

Nous voulons tous guérir, consciemment ou inconsciemment, de quelque chose, que ce soit sur le plan physique, sur le plan émotionnel ou mental. Nous voulons que notre guérison, tant désirée parfois, de réalise rapidement et de la manière la plus adaptée pour nous. Nombreuses sont les personnes qui veulent guérir de certains maux, mais qui ne veulent en aucune façon changer leur mode de vie ou leur façon d‘appréhender les choses. Elles veulent guérir, mais ne souhaitent pas nécessairement évoluer, ou alors seulement un tout petit peu.

passer-le-pont

L’être humain a une part de responsabilité en ce qui concerne sa propre guérison. Il ne doit pas s’en remettre complètement au personnel médical et à la technologie, afin de guérir de certains symptômes et de leurs origines. Les médecins ne possèdent pas la capacité de tout guérir, ni d’apaiser toute souffrance et toute douleur. La médecine que nous nommons généralement « traditionnelle », n’est pas parfaite, malgré ses nombreuses qualités indéniables. Imaginez un instant une personne qui prend un marteau d’une main et qui s’assène des coups à l’autre main. Elle va consulter un médecin en se plaignant que sa main est douloureuse et qu’elle est gonflée. Un médicament, ou plusieurs, peut alors lui être prescrit. Suite à la prise de ce médicament, la douleur commence à s’estomper un peu, et la main désenfle. Cependant, cette personne reprend le marteau et recommence à frapper sa main. La douleur et le gonflement réapparaissent rapidement. Elle revient donc consulter le médecin (ou un autre parfois, si elle est déçue de celui-ci) en lui expliquant que le médicament n’a pas ou peu d’effet. Un autre remède peut à nouveau lui être prescrit. Il s’avère qu’il n’a également que peu ou pas d’effet sur les symptômes ressentis.

A un certain moment, et après de multiples examens médicaux réalisés, le médecin va peut-être conseiller à cette personne de consulter u psychologue ou un psychiatre ; En effet, celle-ci doit prendre conscience qu’il est bon pour elle d’arrêter de se frapper la main avec le marteau. Il peut être également nécessaire pour elle de prendre conscience de (ou des) origine(s) qui engendrent ce comportement auto-destructeur. Cette personne doit changer d’attitude vis-à-vis d’elle-même afin de pouvoir guérir. Cela étant fait la guérison de sa main sera complète et peut être définitive.

Certains médicaments ne sont que des traitements d’appoints, des béquilles ou des pansements i l’on peut dire. Ils sont parfois nécessaires et il me semble important de le préciser en cet instant. Des moyens existent pour nous aider à supporter, à accepter et à tolérer certaines choses, mais d    ns de nombreux cas, ils ne peuvent pas nous guérir des maux dont nous pouvons souffrir. Je pense que vous l’avez très certainement constaté par vous-mêmes au cours de votre vie. Je profite de cet instant pour remercier les médecins, les chirurgiens, les infirmiers, les aides soignant(es), les ambulanciers, les psychologues… qui nous aident, qui nous apportent leur soutient à des moments de notre existence que nous pouvons qualifier de difficiles. Ces personnes participent bien évidemment à nos guérisons et il me semble important de les remercier. C’est chose faite en ce qui me concerne. Quelle opinion avez-vous de ces personnes qui aident les êtres vivants, chacune à leur manière ?

Si vous avez mal à la tête comme on le dit vulgairement, vous prenez parfois un médicament, un anti-douleur par exemple. Le mal de tête peut diminuer ou même disparaître rapidement. Avez-vous libéré ou guérie ce qui a engendré ce mal de tête ? La plupart du temps, il n’en est rien. Le stress – environnement, travail, collègues… – par exemple, peut être à l’origine de l’apparition de cette douleur parfois lancinante. Cela signifie que tant que vous resterez influencé par un environnement dit stressant, vous serez susceptible d’avoir des maux de tête, et aucun médicament n’y pourra rien changer. Il fera taire la douleur, mai sil n’y aura aucune influence sur ce qui l’a engendré.

L’origine ou les origines d’un problème peut se situer dans votre incarnation présente ou dans l’incarnation d’une de vos nombreuses multidimensionnalités. Un exemple : Vous souffrez d’une douleur au bras gauche. Après avoir passé de nombreux examens médicaux en tout genre, vous ne savez toujours pas pourquoi vous avez mal. Ceux-ci ne révèlent rien qui soit significatif et qui pourrait éventuellement expliquer l’origine de la douleur. Celle-ci peut se situer chez une autre de vos multidimensionnalités. Peut-être que cette parcelle d’âme  à subit un traumatisme émotionnel par exemple ; Les vibrations engendrées par ce traumatisme peuvent être à l’origine de perturbations énergétiques dans les corps de cette multidimentionnalité. Sachant que vous êtes influencé par elle, vous ressentez une douleur à votre bras gauche. L’origine de cette douleur étant le traumatisme émotionnel vécu par une de vos multidimensionnalité, il suffit parfois qu’elle soit guérie de ce traumatisme émotionnel et libérée des vibrations qu’il a engendré, pour que les douleurs que vous ressentez disparaissent. Cependant, il est possible que votre âme ne veuille pas que votre multidimensionnalité soit guérie de ce traumatisme. Peut-être que celle-ci à des choses  à intégrer, à assimiler, à comprendre suite à ce traumatisme.

Voilà une des raisons pour laquelle des guérisons tardent à arriver si l’on peut dire ; De ce fait, cette douleur à votre bras gauche peut perdurer un certain temps (trop long à votre goût parfois). Cela ne peut être en aucun cas considéré comme du fatalisme ou une quelconque punition divine. Votre Soi divin sait ce qui est bon et adapté pour lui, donc pour vous. Si vous êtres influencé présentement par cette multidimensionnalité, c’est que vous aussi avez certainement quelque chose à intégrer ou à assimiler, à libérer ou à guérir dans votre incarnation présente. Cela étant fait, la douleur peut alors disparaître. Je précise que malgré votre guérison, votre multidimensionnalité peut être encore influencée par ce traumatisme émotionnel (et ce qu’il a engendré). Mais en ce qui vous concerne, vous pouvez ne plus ressentir de douleur.

Je vous donne un autre cas de figure. Il est possible que votre âme soit d’accord pour que votre multidimensionnalité soit guérie de ce traumatisme émotionnel et de ce qu’il a engendré. Dans ce cas précis, vous et votre multidimensionnalité ne ressentirez plus de symptômes ayant comme origine ce traumatisme ; Il est également possible que l’origine de cette fouleur se situe dans votre incarnation présente, il y a longtemps peut-être. Votre âme sait s’il est bon pour vous d’en guérir rapidement ou non, en fonction de ce qu’elle veut intégrer, assimiler, libérer et guérir. Ces choses étant faites, vous pouvez guérir.

automne-copie

Un autre exemple : Vous pouvez guérir complètement de ce traumatisme émotionnel et de ce qu’il engendre, ou alors seulement en partie, car quelques-unes de vos multidimensionnalité doivent peut-être encore libérer, guérir, assimiler et intégrer certaines choses, et en partie grâce à ce que vous expérimentez dans l’instant dans votre incarnation. L’inverse est également vrai.

Je vous conseille de relire ce qui vient de vous être enseigné. Il est important de bien l’intégrer. Voyez-vous, plusieurs cas de figure sont donc possibles. De toute façon, si vous ou la multidimensionnalité concernée, guérissez de ce traumatisme émotionnel et de ce qu’il a engendré (peur, colères…), c’est toutes vos multidimensionnalités qui en seront influencées et qui bénéficieront de cette guérison.

Guérir une partie, c’est guérir l’ensemble. Lorsqu’une partie évolue, c’est l’ensemble qui évolue .… VOUS ETES MULTIDIMENSIONNEL !

Francesca du blog https://medecinehistorique.wordpress.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s