A QUEL NIVEAU VIBRER

Il est aujourd’hui indubitable que nous montons en fréquence. Là où la fréquence moyenne sur Terre était de 6 000 unités bovis en 1995, de 11 000 en 2000, elle est aujourd’hui de plus ou moins 13 000. On peut expliquer cela par l’élévation des consciences mais aussi par la disparition de couches âgées (qui ont une fréquence de +/- 7 000 bovis) remplacée par les nouvelles générations qui ont des fréquences de plus en plus élevées (les 0-10 ans sont à plus ou moins 27 000 unités bovis).

Un peu comme l’homme moderne et l’homme de Cro-Magnon. C’est comme deux personnes qui ne parlent pas la même langue ou encore dont la signification des mots varie (faire un voyage de 50 km au XIXe siècle n’avait rien à voir avec nos références d’aujourd’hui). Ainsi les échanges risquent de s’appauvrir de plus en plus. L’un ne se sent pas soutenu, ni compris ; l’autre s’exaspère de ces problématiques,

comportements et méthodes irrationnelles. Aussi, le clash se produit à un moment ou à un autre quand Zêta a décidé de ne plus attendre Omega qui a vraiment l’art de faire la sourde oreille. D’un autre côté, il faut être compatissant, peut-être qu’Omega ne peut accéder à des concepts de vibrations supérieures. D’où parfois l’intérêt d’utiliser des techniques telles que les soins énergétiques qui vous instillent les fréquences et vous ouvrent les portes au niveau supérieur sans avoir à faire de retraite ou autres techniques bizarrement étranges (attention toutefois à qui vous avez affaire, le Reiki s’il est dans les mains d’un manipulateur peut être terriblement néfaste, comme n’importe quelle puissance d’ailleurs).

L’inconfort des différences de fréquences peut se faire au niveau physique quand celles-ci sont élevées. De Omega à Zêta, le chakra du plexus peut-être douloureux, le 2e chakra peut induire des nausées ou des vertiges. Dans l’autre sens (de Zêta à Omega), c’est le chakra du cœur qui est touché avec un gène possible.

bovisAlors, non seulement le couple n’a plus rien à se dire mais Zêta se sent très mal (beaucoup plus qu’Omega) en présence d’Omega, ne supportant plus son stress (qui fait diminuer plus encore le niveau), son agressivité, son manque d’entrain, son esprit étroit. Omega, lui, ou elle bien sûr, n’arrive pas à comprendre Zêta, le (la) trouve à moitié loufoque, décalée mais ne sait pas quoi faire et a souvent peur de perdre le contrôle en se sentant néanmoins attirée par un je-ne-sais-quoi (ben oui c’est plein de lumière et d’amour un Zêta !) engendrant alors une frustration interne et je vous laisse imaginer la suite. Zêta culpabilise, engendre le doute et retombe au grand bonheur d’Omega parfois qui retrouve sa moitié comme avant. Omega réussit à récupérer une emprise énergétique et Zêta a moins d’entrain pour bouger. Comme on dit en anglais, trop bon pour partir, trop mauvais pour rester !

Comme pour le poids, nous pouvons jouer sur notre niveau vibratoire. Comme pour notre poids cela aura des conséquences sur la façon dont nous sommes perçus, dont nous nous sentons et dont nous nous maintenons. Il est entendu que cela à un impact sur la façon dont nous nous sentons en société parmi des gens de basses vibrations, des lieux très fréquentés (supermarchés, villes, transport en commun bondé…) aussi un petit régime d’accord mais attention aux effets secondaires.

Suivez votre cœur et n’essayez pas d’aller trop vite. Il faut savoir qu’en changeant son niveau vibratoire, on prend la responsabilité de créer des changements dans sa vie, des changements parfois difficiles à intégrer. C’est un peu comme Néo dans Matrix, une fois qu’il fait le choix de prendre la pilule. Bleue, il oublie tout, rouge, pas de retour en arrière possible !

Augmenter ses vibrations ressemble à ce choix car rien n’est plus pareil et pas question de redevenir l’Omega, votre âme ne le supporterait pas.

vibration

Jouer sur la fréquence

Des tas de facteurs influencent notre niveau fréquentiel. Dans un sens ou un autre bien sûr. Voyons les principaux :

  • L’eau: cet élément vibre à 33-34 000 unités bovis (l’eau en général, ce taux varie en fonction de sa pureté, de sa source, des minéraux qui la composent, je ne parle bien sûr pas des eaux issues des sources miraculeuses qui peuvent atteindre jusqu’à 360 000 unités bovis). Attention, l’eau semble perdre de sa vibration quand elle est chauffée (d’où un moindre apport des thés et autres tisanes). L’eau qui stagne a une vibration moins élevée également, d’où l’eau « désactivée » des supermarchés (sans parler des radiations !) car non seulement elle est exposée à des vibrations basses dues à l’environnement, mais elle y est restée stockée longtemps donc immobile. Agitez-la, elle en sera réactivée ou quand vous la versez, faites-le de haut comme le thé à la menthe !!! Une petite prière ne fait pas de mal non plus !

    • L’intention : est efficace mais peut-être instable.

    • L’alimentation : joue compte tenu de la présence de l’eau, d’où l’importance des végétaux crus (vive les salades et les fruits). On comprendra que la viande vibre peu car c’est une matière morte mais en plus elle provient d’animaux qui vibrent moins que nous (+/- 2 000 unités bovis à 4 000 si élevé dans la nature ou sauvages). Pensez aux crustacés crus (huîtres, coquillages qui vibrent à +/- 8 000 unités bovis), ce sont des animaux vivants très riches en minéraux.

    • La méditation : aide bien sûr car en visualisant, nous faisons appel à des mécanismes qui élèvent notre conscience.

    C’est bien la conscience qui nous élève, en faisant les choses en conscience, nous nous élevons quoi que nous fassions.

  • La lumiere – les couleurs: nous élèvent, et oui, logique ! La lumière du soleil vibre à 44 000 bovis ce qui crée un effet mécanique ici aussi (attention toutefois aux coups de soleil !). ceci explique pourquoi nous nous sentons si vides en hiver (on est tout couvert et il y a moins de lumière), si regonflés en été et que nous cherchons instinctivement le soleil pour les vacances.

    • Les élixirs : de fleurs, de cristaux, de lieux qui transportent les vibrations des différents éléments respectifs. Les cristaux vibrent de 30 000 à 300 000 unités bovis selon leur taille et leur nature.

    • Les lieux sacrés naturels ou pas ont plus ou moins la même fourchette que les cristaux, rappelons-nous qu’ils se situent sur des lignes vibratoires, qu’ils soient des églises, des temples, des monuments-menhirs ou cercles d’énergie. Vous pouvez y aller pour vous recharger, pour vous reconnecter avec des informations, des parties de vous-mêmes, pour vous ressentir sans masque ni voile.

Une remarque importante toutefois, il est fondamental de ressentir le lieu car dans un même lieu, il y a des zones basses et d’autres hautes voire très haute (polarité ?). Par exemple, dans les lieux où les gens viennent déposer leur mal, se trouvent un mélange d’émotions vibrant très bas, les lieux où viennent les gens en attente de miracles par exemple. Par contre souvent, non loin de là, se trouve une pièce, un lieu vibratoire très élevé. Dans l’église de St Semin à Toulouse, le lieu vibre globalement à 11 000 unités bovis mais il est effarant de voir la différence entre l’aile gauche (50 000) et la droite (2 à 3 000). Aussi aiguisez votre ressenti et choisissez votre endroit, testez au besoin avec votre pendule, vos baguettes ou tout autre outil.

• Les vortex que vous pouvez en créer un chez vous…dans la nature avec l’aide de vos anges, de vos guides, des maîtres ascensionnés (Merlin semble être le plus approprié) et le faire tourner à la vibration désirée. Sachez avoir recours aux techniques qui améliorent les qualités vibrationnelles d’un lieu, de votre maison en l’occurrence. Bien sûr le top du top est de construire sa maison en conscience, voir les zones, fascinantes structures géométriques qui augmentent le taux vibratoires de façon déterminante.

  • Les émotions elles aussi vont nous marquer de leur empreinte. Voyez une personne qui vibre dans la peur ou à l’inverse celle qui vibre dans l’amour, le respect, la compassion, l’ouverture, la foi, la confiance. Alors observez vos émotions et vous verrez que parfois on peut être dans l’impatience, la frustration, le ressentiment, la colère, le doute même si on est dans la vibration élevée de l’amour… la recette miracle dans ces cas-là, transmuter dans le physique (écrire, taper, crier..) et lâcher-prise, vous ne pourrez rien si vous n’êtes pas dans la bonne vibration, au bon moment, au bon endroit… alors haut les cœurs, et belles vibrations.

vibrer

Tableau de compatibilité de mesures obtenues par test perceptif

  • plus ou moins 7 000 bovis : (plus de 50 ans ) frange compatible de 6000-13000,
    • plus ou moins 13 000 bovis : (moyenne) frange compatible de 9000-20000,
    • plus ou moins 20 000 bovis : frange compatible de 16000-31000,
    • plus ou moins 25 000 bovis : (thérapeute): frange compatible de 17000-40000,
    • plus ou moins 30 000 bovis : (nouvelles générations ou éveillés) : frange compatible
    de 20000-51000.

Yves Labre

Vous pouvez reproduire librement cet article et le retransmettre, si vous ne le modifiez pas et que vous citiez la source : www.energie-sante.net

Publicités

Un commentaire sur « A QUEL NIVEAU VIBRER »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s